AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Lun 21 Mai - 18:53

« Un Majordome plus Une Lady ? »

« Ce Lundi a éclairé ma vie ! ♥ »


C'était un lundi après-midi, où la vie du jeune ange a complètement changée. C'était un lundi après-midi, où il a rencontré la fille qui à ce jour, en tant que Majordome, la sert avec une énorme complicité et une grande fidélité. Oui, Jérémy ne pourrait jamais oublier la façon dont leur rencontre c'était fait. La façon dont leur rencontre avait été programmée par le destin, surement. C'était un lundi après-midi, où Jérémy avait eu cette folle envie de dessiner si soudainement. Seul problème. Dans le petit appartement qu'il avait loué, il n'avait pas pensé à acheter des fusains au marché.. Alors maintenant, il fut bien embêter de ne pas en avoir. Il avait donc décidé de sortir pour aller s'en procurer. Le jeune majordome n'avait jusqu'à ce jour, aucun maître, aucune maîtresse, qu'il pouvait servir. C'était bien embêtant d'ailleurs. S'il était en partie dans ce monde, c'était pour en apprendre plus sur le terme de l'obéissance et du service. Être un majordome attitré, ce qu'il avait toujours désiré être. Il se promenait sagement dans le centre-ville de Londres, à la recherche d'un petit commerce. Le garçon ne regardait pas vraiment où il allait et il embroncha une jeune fille. Et cette jeune fille se retrouva sur lui.

Vous l'aurez compris ! Notre ange, cet ange tout timide, tout craintif et mal-à l'aise se retrouvait, allongé au sol, avec une magnifique jeune fille à cheval sur lui. Quelle gêne.. Tout le monde les regardaient..Et les rougeurs de Jérémy en firent rire plus d'un ! Notre ange se redressa, tout confus, demanda ses plus plates excuses à la jeune fille dont-il ne connaissait rien. Seulement, à peine eut-il finit de s'excuser, que cette inconnue l'emporta ailleurs. Il fut emmené dans le quartier nord, près de Red Street, et bizarrement, se retrouva dans un manoir. Dans un manoir immense.. Il ne savait plus où donnait de la tête. L'entrée du manoir était tout d'abord délimité par un petit passage en pierre, clôturer par de belles et toute petites barrières en bois, pintent en blanc, qui menèrent jusqu'à l'entrée du manoir. Bien-sûr, tout autour du passage délimité par ces fameuses barrières se trouva un immense jardin, plein de verdure et de fleurs. Il y avait même quelques arbres, dans le jardin. On voyait plus loin, une table en bois, où une grosse branche d'arbre faisait assez d'ombre pour être protégé du soleil en cas de grande chaleur. Il y avait des chaises autour. Enfin, un bel extérieur que beaucoup de monde désirerait avoir. Mais l'intérieur resta tout aussi époustouflant que l'extérieur.

Il y avait une entrée gigantesque ! Immense, où les murs et les décorations rappelaient surtout l'époque Baroque. Les couleurs étaient toutes très bien associées.. Au début, il y avait tout d'abord plusieurs portes. Ces portes donnèrent à la cuisine, à la sale-à-manger et au grand salon, ainsi qu'à la salle de jeun. Un grand escalier menait au premier étage, juste en face de l'entrée. Et dans ce premier étage, il y avait un long couloir, composé de diverses portes. Il y avait tout d'abord deux chambres, l'un pour la maîtresse des lieux, Mademoiselle Werloon. Dans sa chambre, même une salle de bain était rattachée à sa suite. Puis une deuxième chambre, celle du Majordome, faite de même sorte que celle de la maîtresse des lieux. Une salle de bain "privé" dans chacune de ces deux chambres. Et pour finir, il y avait le deuxième étage, qui lui, menait aux chambres des domestiques, où douche et toilettes s'y trouvaient. Ce manoir était donc assez grand, vous l'avez compris. Bref, la surprise fut grande pour notre ange, lorsqu'il rentra dans ce manoir. Puis la jeune fille, d'un naturel, présenta le jeune ange à son père. Ils discutèrent longtemps et au final, ils se mirent tous d'accord. Jérémy serait le majordome attitré de la jeune Milady Sedelia Werloon.

Se fut un soulagement. Il avait une maîtresse, donc un toit pour dormir, quelqu'un à servir. Cette personne allait lui apprendre beaucoup de choses, c'était certain ! Jérémy était impatient de travailler à ces côtés. Mais seulement, il lui fallait révéler son petit secret. Le fait qu'il soit un ange ne pouvait pas rester inconnue aux oreilles de Milady. Il fallait qu'elle soit au courant. Jérémy lui annonça son petit secret, mais il ne fut pas repoussé. Au contraire, Milady semblait en être ravi..Et ce fut un nouveau soulagement pour lui. Et depuis ce Lundi, Jérémy la servait fidèlement. Il n'était pas arrivé un seul jour, où il lui avait manqué de respect. Où il s'était montré impoli et même déplaisant. Non, tout se passait pour le mieux. Seul problème.. Ce garçon, Jérémy..Il commençait à ressentir quelque chose pour sa maîtresse. Et cette chose, c'était le sentiment de l'amour. D'aimer quelqu'un. Ce sentiment qui était le fruit interdit de croquer dans le mode de vie d'un majordome et d'une maîtresse.

Cfruit-là pouvait s'avérer être très dangereux. Un majordome et une maîtresse, inversement bien-sûr, n'avaient en aucun cas le droit de s'aimer. Ce serait considéré comme une sorte d'offense à l'époque..Remarque, si le couple se tenait caché du regard des autres, ça pourrait peut-être fonctionner ? Qui sait ? Malheureusement pour Jérémy, il tombait peu à peu sous le charme de cette si belle jeune fille..Mais aussi timide fut-il, Jérémy n'osait rien faire à ses côtés. De peur de se faire trahir par des rougeurs, par des paroles, par des signes qui ne trompent pas. Un timide de première classe. Il avait toujours trouvé un prétexte pour ne pas sortir avec elle en ville, où ailleurs.. Mais aujourd'hui, il n'avait pas pu refuser. Il s'était sentit obligé d'accepter cette promenade avec elle. Cela lui changerait les idées et il pourrait respirer, réfléchir. En plus d'être en compagnie de celle qu'il aimait! Et là, ce soir, ce Samedi, ils marchaient l'un à côté de l'autre, main dans la main..Jérémy n'était pas habillé de son uniforme habituel ! Non, un simple pantalon noir, une chemise blanche et un pull en v noir par-dessus couronnait le tout. Ses habituelles chaussures classiques noirs brillaient doucement.. Il s'était habillé différemment. Ce soir, ce n'était pas Jérémy Bretel et Milady Werloon, mais Jérémy et Milady, qui se promenaient. Ces deux grands amis, rencontrés il y a de cela quelques semaines. La nuit planait au-dessus d'eux, le ciel sombre, éclairait de petites étoiles, firent sourire timidement Jérémy.


« Mh..Il fait beau, ce soir..Vous ne trouvez-pas.. ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Mer 23 Mai - 17:45

« Une rencontre me rendant plus que heureuse ! ♥ »

Sa faisait depuis un moment déjà, que moi et Jérémy nous connaissons... Avoir fait sa rencontre de cette manière est peux-être une chance divine, qui sais ?. Depuis cette rencontre, il était devenue mon majordome. Un majordome magnifique, gentil, réconfortant, qui prend tellement soin de moi, peut-être de l'amour, je le saurait sûrement bientôt... Être sur de se que je ressens, c'est se que je veux, une relation, noble majordome est mal vue, si j'étais réellement amoureuse de lui.. Je ferait tout pour être avec lui, librement. Depuis ce Lundi, je me repasse chaque bon moment et sourire échanger avec lui, sa me grille le cerveau, peux-être que je pense trop ?. Peux-être que je me fait trop d'idée, un ange avec une humaine, peut-être qu'il ne veux pas de sa, mais d'une ange ... Arrête de réfléchir, fonce, tu verras bien dans le feu de l'action ma chère Milady.

Ce soir là, un samedi plutôt frais, une belle nuit, un clair de lune qui me fait sourire de mon grand sourire de gamine. Je tient sa main et la serre doucement, plus nous avançons sur le sentier dégager plus j'ai l'impression qu'on se perd, je soupire doucement et m'arrête en fronçant les sourcils et entraine Jérémy vers un petit banc sous un arbre d'où les seuls lumières qui passait entre les feuilles était le clair de lune.

« Mh..Il fait beau, ce soir..Vous ne trouvez-pas.. ? »

Je hoche doucement de la tête et le regarde, plongeant mon fin regard vert émeraude assombris par la nuit dans le sien. Mon petit minois arbore un magnifique sourire enfantin et ma main serrait toujours la sienne. Je posais doucement ma tête sur son épaule et frissonna un peu, sentant son odeur transporté par le léger vent de la nuit. Mes cheveux blond lâchait virevolté à cause du vent, sa petite frange restait mal grès tout en place.


«  Oui, magnifique !. Je trouve que la lune et les étoiles sont plus que magnifique..C'est romantique.. »

Je lui sourit en relevant doucement ma tête pour lever mon regard vers le ciel étoilés et dégageait. Je soupire doucement et frotte mes petits bras légèrement couvert d'un petit gilet bleu foncer, d'une petite jupe victorienne bleu à voile blanc et d'un petit haut débardeur légèrement denteler au col, un col légèrement oser, des bas bleu foncer avec des petite bottine noir. Je me leva et le vent laissé voler ma jupe déjà assez courte, le bas de mon gilet volait un peu aussi, mes cheveux eux, valsait. Je me tourne doucement vers lui et m'assoie sur ses genoux en arborant un grand sourire plus que tendre et enfantin.

« Dit !.. Crois-tu que quelque part dans le ciel, quelqu'un nous regarde ?.. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Ven 1 Juin - 17:46

« I Love You.. ♥ »


Il faisait vraiment bon, en fait. La lune éclairée bien la petite campagne où furent nos deux héros, Jérémy et Milady. Le vent faisait doucement virevolter les cheveux de nos deux suspects. Une promenade en pleine nuit, quelle bonne idée ! Jérémy ne regrettait pas d'être venu, alors qu'il avait refusé tant de fois, de peur de se retrouver seul à seul avec Milady, et non pas avec Milady Sedelia Werloon. D'ailleurs, la classe pour Jérémy était au rendez-vous. Il s'était mit sur son trente et un. Enfin, façon de parler, il avait vraiment fait un effort pour ses habits.. Il ressemblait à un vrai homme, comme ça. Le jeune garçon suivait tranquillement sa maîtresse, femme, ou plutôt, jeune fille dont il était tombé littéralement amoureux. Après tout, si leur relation n'était connue par personne, ça pourrait marcher ! Mais bon..Qui voudrait d'un ange ? Milady avait surement besoin de quelqu'un de bien plus fort que Jérémy. Le garçonnet se fit entrainer vers un banc, posé là, en dessous d'un arbre.


La seule lumière qui pouvait éclairer les visages des deux personnes, c'était celle du clair de lune. Milady assit alors Jérémy sur le banc. Il sourit timidement, comme à son habitude et pencha la tête sur le côté. Il put rapidement remarqué que Milady pensait être perdu et semblait également avoir froid. Après tout, il n'était pas ange pour rien. Son pouvoir lui faciliter la tâche on va dire. Le jeune garçon sourit un peu plus, en s'étirant faiblement. Il savait quel était le chemin à prendre pour rentrer normalement au manoir, sans encombre. Mais soudainement, il se mit à rougir. Il sentit la tête de la jeune fille, se posait sur son épaule. Confusion totale. Que devait-il faire ? Caresser ses cheveux ? La repousser de peur d'être vu ? La laisser ainsi ? Finalement, il prendrait la troisième solution. Il la laissa là, puisqu'elle ne resta pas bien longtemps. Il l'écouta alors prendre la parole, tentant, de son côté, de dissimuler toute marque de gêne.

« Oui, magnifique !. Je trouve que la lune et les étoiles sont plus que magnifique..C'est romantique.. »

Romantique ? Vraiment ? Elle trouvait donc cela, romantique.. ? Cette pensée fit sourire Jérémy... Il était content..Elle était d'accord avec lui, sur le point que c'était une belle soirée ! Jérémy se gratta doucement les cheveux, lorsqu'il vit que la jeune Milady se frotta les bras. Avant de prendre place, sur les genoux de l'ange. Il rougit un peu plus, mais la laissa de nouveau faire. Après tout, c'était la maîtresse, la reine. Elle faisait ce qu'elle voulait et Jérémy n'avait qu'à suivre les ordres. La jeune fille lui fit donc dos. Le garçon passa doucement ses bras autour de sa taille, pour l'attirer contre lui. Il fut surpris. Jamais il n'aurait fait ça.. Au fond, il l'avait fait pour l'empêcher de tomber. La jeune fille pouvait glisser à tout moment, si elle n'était pas installée correctement. Mais cela l'arrangeait..Il avait pu serrer, ne serait-ce que quelques secondes, la dame qu'il aimait, dans le creux de ses bras. Jérémy passa sa tête par-dessus son épaule, à présent appuyer contre le dossier du banc, il la regarda un moment.

« Dit !.. Crois-tu que quelque part dans le ciel, quelqu'un nous regarde ?.. »
Jérémy la regarda longuement. Sa réponse était évidente.. Il était sûr que par le ciel, par les nuages, quelqu'un les regardait. Il sourit finement, avant de venir frotter doucement les bras de la jeune fille, pour la frictionner. Le garçon prit son inspiration et la regarda :

« My Lady. You remember who I am ? I'm an Angel..A Little Angel..So, yes. In the sky..Someone is watching us. »


Le sourire de l'ange fut léger. Il aimait bien parler Anglais, de cette façon. Après tout, il savait parler plusieurs langues, c'était un ange, qui avait voyagé au Japon pour pouvoir apprendre à être un majordome. Et un majordome devait maitriser les langues. Il sourit alors un peu plus, en posant délicatement sa tête contre son épaule. Ses yeux se fermèrent, il était bien, ici... Contre elle...Seulement avait-il le droit ? Il ne risquait pas de se faire repousser ? Il s'en fichait en fait. Il avait besoin de la sentir contre lui..C'est pourquoi, il passa ses bras autour de sa taille, et la serra dans le creux de ses bras..Il attendait la suite. Il souffla doucement :

« Savez-vous que votre odeur, me plaît énormément ? »
Telles furent ses petites paroles..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Jeu 7 Juin - 7:43

« La nuit porte conseille, est-ce vrais ?. »


Je sentis ses bras passer autour de ma taille et la serrer doucement, mon dos maintenant collé à son torse mes joues deviennent légèrement rosée, mon regard porté vers les étoiles dans le ciel je garde un petit sourire adorable. Mon petit air d'enfant, mon visage adorable et mes petite lèvres humecté par un simple coup de langue. Je pose mes mains froide sur les siennes écoutant avec attention ses paroles.

« My Lady. You remember who I am ? I'm an Angel..A Little Angel..So, yes. In the sky..Someone is watching us. »

J'aimais l'intonation de sa voix mélodique, mes joues deviennent un peu plus rose. Normal pour moi de comprendre l'anglais, je suis comme même issu d'une famille aisée, l'étude des langues est donc une bonne chose. Je le regarde du coin de l'œil sa tête posait sur mon épaule me fait légèrement frissonner, tout se toucher me donne des papillons dans le ventre, je ressens comme une petite tempête dans mon estomac. Mes yeux vert émeraude s'ouvrent un peu plus à ses paroles.

« Savez-vous que votre odeur, me plaît énormément ? »

Je me met à rougir un peu plus intensément et baisse doucement la tête en me mordillant la lèvre inférieur dans un petit sourire. Je relève la tête après quelque seconde de réflexion et soupire un coup en tournant ma tête vers lui, me tournant presque entièrement. Mes jambes à moitié posaient sur le banc, mes fesses toujours poser sur ses genoux, il pouvait maintenant regarder mon profil, je garde un petit sourire. Je me décide enfin de tourner entièrement la tête vers lui toujours avec un petit sourire tout mignon, je ferme à demi les yeux, les joues rouges j'approche doucement mon visage du sien et plonge mon regard vert assombri dans le sien. Mon nez touche presque le sien, mon front est collé au sien.

« Merci bien.. Mais je ne sens pas si bon que sa. »

Dit-je dans une petite moue avant de poursuivre en penchant la tête sur le côté.

« Tu sais que tu est incroyablement intelligent, beau et mignon ?.. »

Il fallait que je le dise, se que j'ai sur le cœur, Jérémy devait bien le savoir un jour ou l'autre. Ma plus grande crainte maintenant, serait qu'il m'ignore et ne ressente pas la même chose envers moi, que se ne soit point réciproque. Diantre se que j'ai peur qu'il me rejette, j'en ai les lèvres tremblante, même. Mes lèvres tremble belle est bien, mais peut-être que sa ne se voit pas. Je ferme les yeux et essaye de calmé mes tremblement en posant mon visage dans son cou, respirant son odeur, passant le bout de mon nez sur chaque partiel de peau présente dans son cou. J'aspire par le nez, pour sentir son odeur et expire par les lèvres, un souffle chaud. Mes mains se posent sur ses épaules et mes joues rougisse de nouveaux, un petit sourire revient sur mes lèvres.

« Toi aussi.. Tu sens bon. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Mer 13 Juin - 9:34

« Vous êtes tellement jolie ♥ »

C'est par cette belle nuit étoilée que l'ange avait pu en quelque sorte, grâce à l'intermédiaire de sous-entendus, laisser son coeur parler pour lui. Il l'aimait, il l'aimait vraiment. Il le savait, son coeur battait de mille feux pour elle. En réalité, il ne voyait que par elle. Cette jeune fille, cette demoiselle, sa maîtresse, Milady Sedelia Werloon. Il l'aimait. Plus que tout au monde ! Il aurait pu décrocher la lune pour le plaisir et le bonheur de sa demoiselle. La sentir contre lui ça plaisait énormément. Il savait qu'au manoir, de retour à la maison, rien ne serait pareil. Il ne pourrait pas se permettre de refaire ce genre de choses, la prendre contre lui, lui dire de belles paroles. Une fois à la maison, rien ne serait comme actuellement. Ils redeviendraient amis, rien de plus. Qui sait, tout le monde pouvait les voir, les entendre parler. C'est pour cela qu'il leur fallait rester discret. Ici, dans cette campagne, sous cette belle nuit étoilée, ils étaient tranquilles. Londres était en fête ce soir-là. Il y avait une grande fête à quelques pas du manoir de la jeune demoiselle Werloon. Beaucoup de monde y avait été invités. Cependant, Jérémy et Milady n'y étaient pas allés. Et l'ange ne le regrettait pas.

Il était bien mieux ici, sous la douce nuit qui s'offrait à eux, accompagné en plus de cela de la demoiselle qui faisait battre son coeur. Jérémy était juste le plus heureux des hommes, des anges, de tout le monde. Un doux soupire s'échappa de son nez, sa tête reposante contre l'épaule de Milady, les yeux entrouverts, il resserra doucement et tendrement l'étreinte. Il voulait la sentir un peu plus contre lui. C'était le principal. Puis, la jeune fille bougea. Elle changea de position, se contenta de se mettre en position princesse, comme l'appelait souvent Jérémy. Cette position fut la suivante. Elle avait uniquement les fesses posaient sur ses cuisses et ses jambes quant à elles, allongées sur le banc. Puis la jeune fille tourna le visage vers l'ange, elle se rapprocha de lui et lorsque Jérémy sentit le front de la demoiselle contre le sien, lorsqu'il put entièrement plongé son regard dans le sien, lorsqu'il sentit son nez frôler à peine le sien, le garçon baissa doucement le regard, ses joues se mirent à rougir. Il écouta alors la jeune fille prendre la parole. Sa douce voix résonnait dans ses oreilles.


« Merci bien.. Mais je ne sens pas si bon que sa. Tu sais que tu es incroyablement intelligent, beau et mignon ?.. »

Jérémy cligna un petit moment des yeux. Elle le trouvait vraiment intelligent, beau et mignon ? Des rougeurs indescriptibles s'emparèrent des joues de l'ange. Rouge comme une pivoine, c'était bien le cas. Il ne savait plus où se mettre, tellement timide, qu'il tourna doucement son visage. Mais visiblement, il n'était pas le seul à être gêné. La jeune fille quant à elle semblait trembler, peut-être stressée ? De quoi donc, c'était bien la question que se posait Jérémy. Mais il ne chercha pas plus loin. S'il voulait vraiment le savoir, il lirait dans ses pensées. Le garçon la regarda faire, elle posa sa tête dans son cou, renifla son odeur doucement. Jérémy se mordit alors tout doucement la lèvre. D'après sa maîtresse, il sentait bon. Il ferma tendrement les yeux, essayant de se calmer. C'est alors qu'il décida de prendre la jeune fille dans ses bras, pour la poser au sol. Il la regarda dans les yeux, légèrement plus grand qu'elle de quelques centimètres, l'ange s'agenouilla devant elle. Il prit doucement sa main dans les siennes, la caressant du pouce. Ce n'était pas une demande en mariage, c'était une tout autre demande. La voix du garçon fut tremblante, mal à l'aise, mais toujours aussi angélique.

« Mademoiselle..Ma dame.. Corrigez-moi si ceci est impoli..Mais, pouvez-vous me promettre de rester toujours à mes côtés ? De ne jamais me remplacer ? De toujours m'apprécier ? De ne jamais pleurer ? De ne jamais hésiter à me demander quelque chose ? De toujours..M'aimer.. ?.. »


L'ange releva doucement son regard vers celui de sa maîtresse, plongeant son regard de charbon dans le sien. Il serra doucement sa main, et rebaissa la tête, prenant doucement, une nouvelle fois, une grande inspiration.

« My Lady..Ma dame..Je sais que ce n'est pas accepté..Et que c'est surement le fruit le plus interdit dans ce monde..Mais acceptez mes sentiments.. »


Il détourna doucement le regard, en se mordant la lèvre, il retourna le regard vers elle, en se redressant doucement. Il la regarda dans les yeux, venant passer sa main sur sa joue, pour la caressait avec son pouce. L'ange regarda une fois les étoiles, et rebaissa son regard dans celui de Milady.

« Ma princesse..Je vous aime tellement.. »


Dernière édition par Jérémy Bretel le Mar 10 Juil - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Mer 20 Juin - 8:57

Je le sentit me poser au sol et j'affichais un petit sourire, jusqu'au moment où il s'agenouille devant moi, mon sourire devient un peu plus fin et je me mis à rougir de manière discrète en le sentant prendre mes mains, il parla d'une voix tremblante mais adorable se qui me fis rougir de plus belle. Le vent frais, portait mes cheveux dans une petite danse gracieuse.

« Mademoiselle..Ma dame.. Corrigez-moi si ceci est impoli..Mais, pouvez-vous me promettre de rester toujours à mes côtés ? De ne jamais me remplacer ? De toujours m'apprécier ? De ne jamais pleurer ? De ne jamais hésiter à me demander quelque chose ? De toujours..M'aimer.. ?.. »


Je rougis un peu plus à ses paroles et le vis reprendre ses paroles, elle le regarda dans les yeux, jusque celui-ci rabaisse de nouveaux la tête en prenant une inspiration, je continue de le fixait.


« My Lady..Ma dame..Je sais que ce n'est pas accepté..Et que c'est surement le fruit le plus interdit dans ce monde..Mais acceptez mes sentiments.. »

Je souris et me dis, qu'il ressentait donc la même chose. Un amour, mais cela était interdis, il avais raison. Je le regarde toujours avec un grand sourire et les joues rouge deviennent un peu plus rose. Je le laissa se relever et le regarda la bouche entrouverte sentant sa main chaude se posait sur ma joue déjà bien chaude, je rougis un peu plus en frémissant à ses caresses, mes mains se pose doucement sur ses épaules et je plonge mon regard dans le sien.

« Ma princesse.. Je vous aimes tellement.. »

Mon sourire laisse apparaître mes dents blanches, mon regard porter vers le sien ne le lâcha pas, mes joues rouge et chaude reste dans la même teinte. Mes mains glisses lentement vers sa nuque, une seule pensés me venait, l'embrasser, l'homme que j'aimais, m'aime aussi, cela est réciproque, mon cœur bat la chamade, plein de chose se bouscule d'un coup dans mon esprit, que faire ? Mes petites mains caresse de leurs pouces sa nuque rafraichie par le vent frais de la petite nuit, les quelque lumière tapant sur nous deux, mes yeux plongeaient dans son regard, je ne peut m'empêchais de mordiller ma lèvre inférieur.

« Je t'aime aussi.. Savoir que c'est réciproque fait battre mon cœur. Cachons nous aux regards des gens, pour partager cette amour. Un amour certes interdis, mais que des gens comprendront si cela advenait à être découvert. Et je vais te promettre, de toujours t'aimer, de toujours rester à t'es côtés, quoi qu'il arrive. Je ne te remplacerais jamais, tu est un homme unique, je ne pleurerais plus jamais pour ton plus grand bonheur. »

Dis-je sur un ton sur de moi, me rapprochant de lui, me collant ainsi à son corps, le vent toujours présent faisait toujours voler mes fin cheveux d'un blond, blond platine.

« Embrassons-nous ! »

Osais-je dire en me mettant sur les pointes, j'étais directe mais il devais me connaître maintenant, lui mon amour. Je m'approche doucement de son visage en fermant à demi les yeux, ma petite poitrine collant à présent correctement son torse, mes mains glissant laissant mes bras encerclaient son cou, je dépose lentement mes lèvres humecter par un simple coup de langue, mes lèvres rose collaient aux sienne. Mon corps frémit à se contact nouveau, mes yeux se ferment complètement et mes lèvres sont enfin collaient aux siennes entamant un léger baiser tendre. La nuit étoilé, la lune devait nous fixait, mais peu importe, nôtre amour sera grand et dureras toute une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Lun 25 Juin - 21:33

« Un amour bien différent.. »


Cette jeune fille, il la connaissait par coeur. Comme si elle correspondait à un livre. C'est ça, Milady était le livre de Jérémy. Il savait tout d'elle. Il pouvait ouvrir les pages de ce livre et tout comprendre d'elle. C'était ça, le rôle d'un majordome. Et Jérémy aimait ça. Pouvoir servir sa maîtresse sans aucune cachoterie. Après tout, il l'aimait. Et c'était ça, l'amour. Tout savoir sur l'autre, tout comprendre. Jérémy, il était comme ça. Il comprenait tout de Milady. C'était sa petite princesse et lorsqu'elle allait mal, il le savait. Lorsqu'elle mentait, il le savait. Lorsqu'elle voulait quelque chose, il le savait. C'était ça, le véritable amour. Et c'était surement réciproque. Milady savait très bien quand Jérémy mentait, quand il était mal ou même quand il n'osait pas dire les choses. Elle était toujours là, elle trouvait toujours les mots pour le rassurer. Quand il avait peur de dormir seul, c'était elle qui était là, pour la cajoler et le rassurer. Dormir seul dans le noir était devenu quelque chose d'impossible pour Jérémy.

Il dormait donc, la plupart du temps, avec sa princesse, sinon, il ne dormait pas, et restait à vagabonder tel un félin dans le manoir. Sa maîtresse était bien-sûr au courant de sa peur. Elle n'avait pas jouée une seule seconde sur ça ! Disons qu'elle n'était pas du genre à faire souffrir Jérémy. Elle était gentille et adorable, comme un petit coeur. C'est bien pour ça qu'elle était autant appréciée ! Surtout du côté du majordome. S'il devait trouver un seul défaut, se serait le fait qu'elle soit si belle. Oui, c'était son plus grand défaut, être si belle, si jolie, si resplendissante à son âge. Ça ne faisait que fondre Jérémy un peu plus sous son charme. Elle n'avait aucun défaut..Vraiment. Même le fait qu'elle soit directe, Jérémy le considérait comme une qualité. Il était aveugle. Aveugle sur tout ce qui n'était pas bien dans les agissements de Milady. Il fermait les yeux sur tout, il n'était pas arrivé un jour où Jérémy avait engueulée sa petite princesse. Jamais. À chaque fois, il lui disait que ce n'était pas grave, que c'était des choses qui arrivaient. Enfin bref, il était fou d'elle.

Elle en devenait sa première obsession. Il ne voyait que par elle. Il ne pouvait pas vivre un seul instant sans elle. Imaginer sa vie avec une autre femme qu'elle, jamais. Oh non, il ne la quitterait jamais. Que ce soit par son rôle de majordome, ou par son rôle de compagnon. C'était son compagnon, elle était sa compagne. C'était comme ça. Même si la règle l'interdisait, après tout, l'amour n'avait pas à être interdit. L'amour permettait de rendre des centaines de gens heureux. C'était ainsi. Et ce soir, Jérémy avait décidé de déclarer sa flemme. De dire à Milady que son coeur ne battait plus que pour elle. S'il venait à lui arriver quelque chose, je crois que Jérémy se tuerai. Vivre sans elle, jamais. Non, maintenant, c'était vivre pour elle. Pour elle et uniquement pour elle. Pour personne d'autre. Il s'était promis de la protéger à jamais. De toujours être là dans les bons et les mauvais moments. C'était comme ça, l'amour. Jérémy ne pouvait même pas se rendre compte de son bonheur.

Il venait, d'annoncer, de déclarer sa flemme à sa maîtresse. Comme s'il ne pouvait plus garder ça pour lui. Il avait tellement peu qu'un jour, elle finisse par le remplacer, par l'oublier, par le détester. C'était ainsi que les choses se schématisaient dans la tête de l'ange. Pourquoi ? Comment ? Enfin, passons. Ayant prit son courage à deux mains, il le lui avait dit. Peut-être que sa princesse l'avait déjà remarquée. Peut-être qu'elle était déjà au courant.. Cela effrayait l'ange..La peur de se faire repousser lui montait au cerveau. Comment allait-il agir si c'était le cas ? Regard baissé, l'ange ne savait plus où se mettre. Il détournait tantôt le regard, tantôt la tête. Puis il sentit les mains de la jeune fille se poser sur ses épaules. Un regard timide se décrocha alors des yeux du majordome, qui, les joues maintenant rougies, écouta la jeune fille.


« Je t'aime aussi.. Savoir que c'est réciproque fait battre mon coeur. Cachons nous aux regards des gens, pour partager cette amour. Un amour certes interdis, mais que des gens comprendront si cela advenait à être découvert. Et je vais te promettre, de toujours t'aimer, de toujours rester à t'es côtés, quoi qu'il arrive. Je ne te remplacerais jamais, tu es un homme unique, je ne pleurerais plus jamais pour ton plus grand bonheur. »


Tout se bousculait..Elle l'aimait, elle aussi. Jérémy en resta bêtement ahurie. Elle l'aimait, lui, un simple ange, un simple garçon de quatorze ans. C'était tellement réconfortant..En baissant timidement son regard, il rougit lentement et ne pu s'empêcher de sourire. Jusqu'à qu'une phrase raisonne dans le creux de ses oreilles :

« Embrassons-nous ! »


Jérémy la regarda de nouveau. Elle était collée à lui, ses petites mains caressaient doucement sa nuque, avant de finalement, encercler son cou de ses bras. Il resta là, les joues chaudes, le regard amoureux plongé dans le sien, il se laissa tout de même faire. Il la vit alors, se hisser sur les pointes des pieds. Elle comptait donc vraiment l'embrasser. Elle s'approcha de ses lèvres, le garçon ferma doucement les yeux et sentit ses petites lèvres se collaient aux siennes. Il souffla doucement par le nez.. Il avait tant attendu ce jour.. Entourant alors délicatement ses hanches de ses bras, le garçon pencha alors délicatement la tête. C'est un baiser doux et tendre, mélangé à un baiser amoureux qui s'en suit. Jérémy ne voulait plus décoller ses lèvres des siennes, c'était tellement réconfortant..Son coeur battait vite, et doucement, il stoppa le baiser, en la regardant dans les yeux. Venant coller son front délicatement au sien, le garçon ferma de nouveau les yeux et souffla, contre ses lèvres, de douces paroles d'une voix angélique..

« Ma Dame..Je vous aimes tellement..Ma Princesse..Ne m'oubliez jamais.. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Sam 30 Juin - 18:49

Mon front froid se collant doucement au sien, je plonge mon regard vert émeraude légèrement scintillant dans le sien et soupire dans un petit sourire attendrit. Son souffle chaud, près de mes lèvres me donnent l'envie de rattraper ses lèvres, ses si douces lèvres. Je me rappellerais toute ma vie de se premier baiser, doux et sucré je dirais, avec l'ange de ma vie.

« Ma Dame..Je vous aimes tellement..Ma Princesse..Ne m'oubliez jamais.. »

Je souris un peu plus, jusqu'à que mes belles dents blanche ne ressortent un peu, je rougis légèrement et pense à plein de choses en même temps. Ce moment est passer si vite, j'ai l'impression que nôtre rencontre remonte à hier, je me rappelle donc tout les moments passait avec lui, moi qui avait peur de les avoirs tout oublié. Peut-être que quelque détails m'échappe, mais les plus beau et doux resteront gravé dans mon cœur à vie, se cœur qui bat de plus en plus vite. Bat-il en même temps que celui de Jérémy ?. Je me demande bien, j'aimerais que lui et moi, nous soyons unies à vie, d'un amour profond. Je lui souris toujours, même plonger dans mes pensées et approche mes lèvres des siennes pour dévier d'un coup et m'approcher de son oreille.


« Je t'aime aussi.. Jérémy.. Quand nous sommes seuls.. Tutoie moi, sil te plais... »

Soufflais-je lentement à son oreille droite, je souris et pose ma tête dans son cou en descendant de mes pointes, sa commençait à faire mal, mes petits pieds. Je soupire légèrement dans son cou et respire sa si bonne odeur, mon regarde se ferme lentement, et mes bras qui étaient sur son cou, glisse lentement vers son dos, que j'encercle et sert, je me colle ainsi à lui en restant dans ma petite position de confort, je souris un peu plus en rougissant. Mon petit index, titille sa hanche, et la caresse lentement par dessus le pull, je soupire doucement par toute la chaleur de ses bras, et je ne souhaite qu'une chose, que ce moment dure longtemps... Très longtemps.

« My angel.. Listen me.. Listen my heart.. My heart bounce in my chest.. Je veux que nous soyons uni à vie Jérémy..Accepte ceci... »

Je me redressa et enlève une de mes bagues en or blanc, détestant l'or pure. La bague était en or blanc, on aurait dit une alliance, mais une petite chose changer d'une alliance simple, quelque petit saphir était incrustait dans la bague, au dessus et un peu sur les côtés, je lève la tête vers mon ange et lui prend la main, sa main si délicate et douce. Je souris tendrement et passe la bague à son majeur, de la main droite, comme sa on ne croira pas qu'il est marier. J'embrasse rapidement ses lèvres et rigole légèrement en caressant du pouce sa main douce.

« Voilà pour toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Dim 1 Juil - 17:40

« Un souvenir ? »

Voilà qui est fait. Un doux baiser c'était échangé sous cette douce et grande nuit étoilée qui s'offrait aux yeux de plusieurs habitants londoniens. Quelle drôle de sensation pourtant. C'était si doux. Les lèvres de sa maîtresse posées contre les siennes. Un vrai délice. Bien-sûr, c'était sans aucune surprise que Jérémy se retrouva rouge comme une pivoine. Ses joues brûlaient sous les rougeurs. C'était en plus son premier baiser. Et il l'avait bien apprécié.. Le garçon regarda sa maîtresse, un peu plus grand que lui, son front se collait au sien, il suivait tous les gestes de sa maîtresse. Son regard sombre se posa dans celui de sa maîtresse. Maintenant, ils se regardaient, yeux dans les yeux. Ses yeux si magnifiques..Son vert émeraude qui en ferait fondre plus d'un..Le garçon ne pu s'empêcher de passer ses bras autour de sa taille, pour la garder contre lui. Son coeur battait vite. Très vite. Son rythme cardiaque s'augmentait de minute en minute, de seconde en seconde..

C'était comme un tourbillon. Il était là, au milieu d'une danse sans fin, lui, Jérémy au milieu des sentiments qui envahissaient son coeur. C'était ça. La danse des sentiments, des émotions. De l'amour, de la joie.. Tout ce qui était plus ou moins bien pour vivre heureux et en bonne santé. Jérémy était encore une fois, plongé dans ses plus lointaines pensées. Fermant les yeux, le garçon resta collé contre la jeune femme, avant de doucement, rouvrir les yeux finalement. Il revint sur Terre et regarda sa maîtresse s'approchait doucement de ses lèvres, avant de dévier vers son oreille. Jérémy fit une moue boudeuse, lui qui voulait encore goûter à ses douces lèvres..Enfin bon. Il haussa doucement un sourcil en l'entendant prendre la parole de sa voix douce et tendre, sonnant telle une mélodie pour les oreilles et le plus grand plaisir de l'ange, qui, ne pouvait pas se lacer de cette si belle voix, qui appartenait d'autant plus à sa maîtresse.

Laissant ainsi son front collé contre le sien, le garçon ferma lentement les yeux, il se laissa bercer par sa belle et petite voix de princesse. Le garçon frémit tout doucement, le souffle chaud de la jeune fille contre son oreille le faisait frisonner. Il se mit à rougir tout doucement en l'entendant parler. Elle voulait se faire tutoyer, lorsqu'ils étaient seuls. Jérémy fit une nouvelle fois la moue, en rouvrant les yeux. Son métier étant d'être un majordome, il écouterait tous les moindres désirs de sa maîtresse. Si elle souhaitait que Jérémy la tutoie lorsqu'ils seraient seuls, il le ferait. Même s'il devait respecter les humains, il écouterait les souhaits de sa maîtresse. Hochant lentement la tête, pour signifier qu'il avait compris, le garçon laissa sa maîtresse prendre place comme elle le souhaitait, c'est-à-dire la tête dans le cou de l'ange, ses bras encerclait doucement le dos du garçon. Jérémy rougit tout doucement, puis il pencha la tête, en la sentant caresser sa hanche par-dessus les vêtements.

Il se mit à rougir un peu plus, regardant la jeune fille, sans prendre la parole, il voulait la laisser parler, pour savoir ce qu'elle voulait, sans risque de la couper dans ses phrases. Le garçon la regarda, l'écouta de nouveau parler, il ne pu s'empêcher de rougir un peu plus. Lui aussi, il voulait être uni à vie avec la femme qu'il aimait. Elle enleva donc de sa main, une bague en or blanc, ornée de quelques saphirs. Le garçon pencha doucement la tête, lorsqu'elle lui prit sa douce main droite et bronzée pour lui passer la fameuse bague au majeur. Le garçon était tout rouge, il releva doucement sa tête vers elle et dans un sourire timide, le garçon vint la serrer contre lui. Lui aussi, avait un cadeau pour elle. Il s'agissait d'une petite gourmette en argent, où les prénoms Milady & Jérémy étaient gravés sur cette dernière, d'une écriture gothique, italique. Rien de plus. Il sourit timidement et doucement, il se recula de la jeune fille, avant de lui prendre les deux mains :


« Mademoiselle, si tel est votre désir, alors je vous tutoierai.. Mais êtes-vous sûr que ce n'est pas un manque de respect.. ? Et puis, merci beaucoup pour la bague.. »


Le garçon, tout doucement, se pencha vers elle et déposa un tendre et amoureux baiser sur le coin de ses lèvres, en caressant lentement ses deux mains de ses deux pouces. Il sourit de nouveau et passa sa main dans la poche de son pantalon noir, avant d'en sortir une petite boîte rouge. Il l'ouvrit doucement, puis avec sa douce main, il lâcha celle de la demoiselle et attrapa la petite gourmette, en la passant au poignet droit de la jeune fille. Bien-sûr, la gourmette était en deux exemplaires. Lui, l'avait déjà à son poignet gauche. Il sourit tout doucement et attrapa de nouveau sa main, en plongeant son regard dans le sien :

« Accepte ceci..Comme tu l'as fais pour moi.. Merci beaucoup pour cette magnifique bague..J'en prendrai soin, je te le promet..Je t'aime.. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Mer 4 Juil - 10:35

« Mademoiselle, si tel est votre désir, alors je vous tutoierai.. Mais êtes-vous sûr que ce n'est pas un manque de respect.. ? Et puis, merci beaucoup pour la bague.. »

Je lui sourit doucement, ses lèvres se posent au coin de mes lèvres et je garde le même sourire en levant un petit regard vers lui, le laissant caresser mes deux petites mains froide. Puis je le vois bouger et prendre une petite boite de couleur rouge, de sa poche, mes yeux s'ouvre un peu plus à la vue de la petite boite. Puis je le regarde prendre une petite gourmette, adorable et je le laisse la passer à mon poignet, je lève un peu ma main droite pour regarder la gourmette d'un peu plus près, et rougit intensément en voyant se qui était marquer et lui sourit tendrement, montrant presque ses petites dents blanche. Je le regarde dans les yeux, après qu'il m'ai repris les mains et entrouvre la bouche, mes lèvres rouge encore un peu humide du dernier baiser.

« Accepte ceci..Comme tu l'as fais pour moi.. Merci beaucoup pour cette magnifique bague..J'en prendrai soin, je te le promet..Je t'aime.. »

Sa voix résonne aux creux de mes oreilles, c'est la première fois qu'il me tutoie, j'aime sa. Je le regarde dans les yeux, toujours, avec le même petit sourire dévoilant toujours un peu de mes dents blanche. Je lève les mains pour les posaient sur sa nuque et me rapprochais de lui, me collant presque. Et je finis par passais mes bras autour de sa nuque et collait ma joue à son épaule avec un petit sourire de bien être, les yeux à demi clos. Comment allons-nous faire, pour nous cacher de tout les regards des gens, une fois rentré ?. Si seulement, nous pouvions nous aimer librement, tout serais plus simple. Je ne veux pas me cacher, et pourtant, nous sommes obliger, si nous voulons pas être de personnes honteuse. Réfléchir ne sert peut-être même surement à rien pour l'instant. Profitons de se moment, petite Milady. Je soupire doucement, en prenant une grande inspiration et resserre tout doucement ma prise autour de na nuque, pour le sentir encore plus proche de moi, je ferme doucement les yeux, complètement et racle ma gorge avant de parler.

 «De rien pour le cadeau.. Et merci pour cette magnifique gourmette, j'en prendrais grand soin, je le promet, moi aussi.. Comme je te promet encore, de t'aimer toute une vie. Si je mens.. J'avalerais mille aiguilles, et toi aussi si tu mens, ou romps une promesse... »

Je lève doucement ma tête vers lui pour plonger mon regard émeraude dans son regard couleur charbon. Je lui sourit légèrement mal grès mon regard sérieux, je ne supporterais pas qu'il aille vers une autre femme, maintenant, lui et moi, c'est pour la vie. Je me lève sur la pointe et embrasse sa joue et repose mes talons au sol en reposant ma tête sur son épaule, restant collé à lui. Je pense à plusieurs choses, et je commence à fatiguer. Je décide alors, de rentrer, l'attrape par la main et l'attire sur le chemin du retour avec un petit sourire de bien être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   Sam 21 Juil - 14:04

« Good Night.. »

Quel ravissement pour l'ange... Quel ravissement, mon dieu. Il est impossible de décrire la joie qu'il contient dans son petit cœur. L'envie de crier, non, de hurler son amour pour la demoiselle en devient inquiétant. Il l'aime tellement ! Et puis, ils sont tellement mignon.. Il est rare de voir des gens si jeunes s'aimer autant ! D'autant plus qu'ils semblent prêt à accepter le fait de cacher cette douce et tendre relation amoureuse du regard des autres. Un majordome, une lady, un amour. Presque impossible à croire. Qui y croirait d'abord ? Personne. Si, peut-être les parents du garçon ? Et encore, nous ne sommes sûr de rien. Ce qui est sûr, c'est qu'il leur présentera Milady ! Il serait tellement fière de montrer à sa petite famille qu'à son âge, il est déjà un si bon majordome. Un garçon au grand cœur, c'est certain. Qui ne voudrait pas de lui comme fidèle serviteur ? Mais maintenant, il n'appartient qu'à une seule et même personne. Milady Sedelia Werloon. Personne ne les séparera.

Que ce qui essaye plonge dans l'enfer le plus obscur ! Personne ne pourra les séparer. C'était comme ça. Un tendre sourire apparût sur le visage de Jérémy. Il regarda sa petite princesse un moment. La tutoyer, cela le gênait un peu. Mais il n'y pouvait rien, un majordome devait obéir à son maître. Elle avait ainsi donnée l'ordre de se faire tutoyer, Jérémy n'avait plus qu'à appliquer cet ordre. Tout irait ainsi, pour le mieux. La gourmette semblait plaire d'autant plus à la jeune demoiselle. Jérémy n'en fut que plus ravi. Il la regarda longuement, ses petits yeux posés dans les siens, ses petites mains serrant délicatement les siennes, les caressant parfois à l'aide de son pouce. Un beau petit couple, qui vivait malheureusement un amour interdit. Quoique, ils finiraient bien par se retrouver seul au manoir. Un petit câlin serrait envisageable. Jérémy était prêt à assumer cet amour. Il était d'ailleurs étonné que sa maitresse partage ses sentiments.

Lui, Jérémy Bretel, fils des deux anges Elias et Jessica. Lui qui disait que l'amour semblait compliqué à trouver. Ne c'était-il pas trompé, au final ? Puisque il était le plus heureux du monde. La jeune demoiselle par ailleurs, passa ses bras autour de la nuque du garçon, venant amoureusement se coller à lui, afin de pouvoir, surement, le regarder un peu plus. Poser son regard émeraude dans celui couleur braise du garçon. Doucement, Jérémy répondit à cette douce étreinte et vint finalement entourer sa taille de ses bras, pour la rapprocher, la sentir un peu plus contre lui, là, dans le creux de ses bras. Il ferma doucement les yeux et se laissa bercer par sa petite voix, qui lui ordonnait en quelque sorte de ne jamais lui mentir. Il l'aimerait pour toujours. Toujours, toujours, toujours. Il se le promit dès maintenant. Il sera toujours là pour elle. Jérémy hocha lentement la tête à ses dires.

Jamais il ne pourrait lui mentir. N'était-ce pas un ange après tout ? Lui, trahir une promesse ? Jamais il ne pourrait. C'était pratiquement impossible. Non, pas pratiquement. C'était juste irréalisable. Jamais il ne trahirait ses promesses. C'était ainsi. Le garçon regarda la jeune femme dans les yeux, il vint tendrement caresser sa joue du bout de ses doigts, sa joue ronde et froide à cause de ce vent glacial qui commençait à peser sur la ville Londonienne. Il serait peut-être temps de rentrer. Il regarda un moment sa maîtresse, puis doucement, avec un fin sourire aux lèvres, il vint lui embrasser lentement le front, la gardant contre lui.


« Mademoiselle..Ma Princesse... Jamais je ne trahirai une seules de mes promesses.. Jamais je ne pourrai te mentir.. »

Murmura-t-il de sa petite voix angélique. Le garçon la sentit se poser contre son épaule, fermant ses yeux, il la laissa faire. Ils restèrent un moment là, dans la vaste campagne, sans un mot, profitant juste de ce moment. Il ouvrit doucement les yeux, en se faisant entrainer par la jeune fille sur le chemin du retour. Jérémy sourit tendrement. Main dans la main, ils avancèrent sous le ciel étoilé qui peu à peu devenait, chaque fois, plus obscur. Jérémy avait peur du noir, ce n'est pas une nouvelle, mais aux côtés de quelqu'un, cela passait mieux. Puis il y avait des lumières sur la route. Peu à peu, ils avancèrent et s'approchèrent du centre ville. Ils devaient regagner le manoir. Traversant quartier, ruelles, ils finirent par arriver devant le manoir. Le garçon attrapa sa demoiselle dans ses bras, la portant, tel un chevalier porterait sa princesse. Il ouvrit doucement la porte du manoir, rentrant à l'intérieur, avant de fermer cette dernière à clé.

Il était important de ne laisser rien ni personne pénétrer dans cette maison. Le garçon monta doucement sa maîtresse dans sa chambre, venant défaire les draps, il l'installa dans le lit, et la couvrit doucement, juste après l'avoir déshabillé et enfilé une nuisette. Le garçon regarda sa maîtresse longuement, s'agenouillant devant elle, il attrapa sa main, et déposa un doux baiser sur ses lèvres. Doucement, le garçon se mit à sourire timidement, caressant de sa main libre son front :


« Je te souhaite une bonne nuit, Ma Princesse.. »

Telles furent ces dernière parole, avant de finir par s'endormir doucement, laissant sa tête tomber sur le lit, tout près de celle de sa princesse...

« Fin... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Majordome, Une Lady, Un Amour. [PV. Milady ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Butler :: RPs abandonnés / terminés-