AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Levez la tête, je suis sur le fil ~ Doll -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: - Levez la tête, je suis sur le fil ~ Doll -   Mar 3 Juil - 14:31


« Tomber est permis ; se relever est ordonné »

Doll

» Feat. Doll © Kuroshitsuji


» Nom : Je le garde secret ~
» Prénom : Doll
» Nationalité : Anglaise, of course ~
» Âge : 19 ans
» Sexe : Si si, je suis une fille.
» Date de naissance : Je le garde également secret ~
» Race : Humaine.
» Rôle dans la société : Je suis funambule au Noah’s Ark Circus ~
» Sexualité : Je suis hétéro’, te poses pas trop de questions non plus.

» Aime : Les personnes du cirque, le cirque lui-même, se faire passer pour un garçon en dehors du spectacle, manger, manger …
» Déteste : Qu'on s'en prenne aux personnes à qui je tiens et au cirque, les menteurs aussi.
» Autres détails : Je dissimule mon oeil gauche manquant par ma mèche, mais chut c'est un secret ! ~

« White Princess »



Your Character
« I am may be nice, but not abused »

Comment suis-je niveau caractère ? Et bien, on ne peut pas dire que je sois extrêmement méchante, voire même pas du tout. Tout le monde me le dis ; je suis très gentille, accueillante, dynamique. Et de tout ça, rien de mal ne ressort, du tout. Je ne vois pas en quoi être désagréable est mieux. Je suis comme cela, et personne ne me changera, personne.

Avec mon caractère bien à moi, je me fais facilement acceptée des autres, et ça en un rien de temps. A l’inverse, je suis très ouverte, et je fais sans difficulté les personnes que je rencontre mes amis. Oui, ça des gens, j’en rencontre, et je sais trier les bons des mauvais. Ça se voit, en un clin d’œil même. Je ne fais pas ma difficile, non, je vie très bien avec tout ça, le cirque, les membres du cirque, qui sont comme ma famille, oui.

Je ne suis en aucun cas modeste, et les autres membres du cirque en témoigneront. Je ne vois pas vraiment à quoi cela pourrait me servir, mais soit. Il y a des fois, où je peux être un peu naïve sur les bords … Enfin pour dire vrai, ce n’est pas qu’un peu. Les personnes autour de moi me le disent souvent d’ailleurs, que je devrais être moins naïve que ça. Je crois les gens trop facilement. Mais ce n’est pas de ma faute, si je fais totalement confiance aux personnes que je porte dans mon cœur. Est-ce si mal que ça, de faire confiance ?

De plus, j’ai une peur de la solitude. Je ne peux pas rester seule trop longtemps, allez savoir pourquoi. C’est pour cette raison que, lorsque je n’ai pas de prestation, je me fais passer pour un garçon. Comme cela, je ne dors pas seule la nuit, car quand on est membre de la troupe principale, on a une tente à nous tout seul. Et ça je n’aime pas du tout. Je fais ce petit « jeu » depuis un bout de temps maintenant, et les autres membres de la troupe principale ne m’ont rien dit de particulier pour ça, donc je continue encore et encore !

Cependant, je suis peut-être naïve, mais ce que je déteste le plus au monde, c’est le mensonge. Je fais confiance, et j’aime que ce soit la même chose en retour. Un mensonge pour moi, c’est comme une amitié qui s’écroule, c’est tout bonnement impardonnable. Vraiment, ne me mentez pas, car si c’est le cas, je ne suis pas méchante en temps normal, mais là ça se pourrait bien que je sois. Mais n’ayez pas peur, je suis très sympa, vous ne le regretterez pas !


Your Physique
« You see me like a princess, yet I can be any other »

Oh oh ~ Vous voulez savoir comment je suis ? Tout d’abord, je suis une FILLE. Même si je sais, la plupart du temps, je me promène habillé en garçon. Mais ça, c’est juste quand je répète, ou que je fais autre chose. Sinon, quand j’ai mes prestations, on ne pourrait pas croire que je suis le « garçon » que vous pouvez voir aller à droite à gauche dans le territoire du cirque.

Hors vestimentaire, je ne suis pas bien grande, même si j’ai atteint mes 19 ans. Je ne vous dirai pas combien je mesure, je n’ai pas envie de me ridiculiser devant vous –ou pas-. J’ai les cheveux châtains, coupés assez courts pour une fille. Ils doivent bien m’arriver en bas de la nuque, oui. De plus, j’ai une épaisse et longue mèche qui recouvre totalement la partie gauche de mon visage. Pourquoi ? Disons que je dissimule tant bien que mal mon œil gauche manquant, suite à un fait de mon passé –vous le saurez tôt ou tard-. J’ai de grands yeux bleus, plutôt foncés, et un visage assez fin, avec des tâches de rousseurs, et c’est pour cela qu’on me surnomme « Freckles ». Normal, pour une jeune fille après tout. Le reste de mon corps n’est pas vraiment spécial, je n’ai pas une grosse poitrine par rapport à certaines filles de mon âge, et personnellement, je m’en fiche un peu. Ce n’est pas ce genre de détail qui va me perturber, oh que non !

Maintenant, niveau vêtements ou costumes, comme vous voulez, j’ai un accoutrement peu commun, lors des spectacles du cirque. Je porte un gros chapeau, orné d’énormément de roses blanches, qui recouvre la partie gauche de mon visage, à la place de ma mèche habituellement. Sur ce chapeau, deux grandes et longues plumes sur le dessus, blanches également. Ensuite, je porte une robe, blanche aussi, qui m’arrive en haut des genoux, et qui est ornée également de roses blanches en bas. J’ai ainsi des collants, un tout blanc, l’autre à rayures noires et blanches. Enfin, je porte des ballerines blanches comme le reste, avec une rose de la même couleur sur le bout de chacune des chaussures. Un costume qui me vaut l’honneur d’être surnommée « La Princesse du Cirque ».

Et maintenant, en temps normal, c’est-à-dire hors prestations, je m’habille d’une manière assez banale. Déjà, ce sont des vêtements qu’on voit plus masculins que féminins, mais c’est ça le but en fait. Un haut noir tout à fait normal, surmonté d’une veste. Un pantalon du même genre, et des chaussures, tout ce qui a de plus banal en fait. Et avec ces accoutrements, je me fais facilement passer pour un garçon, héhé.


Your Story
« I was nothing but a light appeared, my dream is real »

Je n’avais rien. Je me sentais seule, même si je ne l’étais pas totalement. Tout ce que je savais, c’est que j’étais malheureuse, je n’en pouvais plus. Même mes parents, ne voulaient plus de moi. J’étais triste, malheureuse, mal aimée, mais pourquoi suis-je venu au monde dans une telle misère ? Je me le demande encore.

Je suis née dans un quartier mal famé de Londres. Et comme la plupart, même presque tout le monde, dans ce quartier était pauvre, moi aussi, je l’étais. Mais si j’avais eu le choix, jamais je n’aurai voulu naître dans de telles conditions. J’étais tellement maltraitée par mes parents, je ne savais même pas pourquoi. Je crois qu’eux aussi n’en pouvaient plus de cette vie tout ce qu’il y avait de si minable. Quelle tragédie quelle tragédie … Si seulement …

Pendant quatre ans, je vécu dans ce quartier pauvre de la si grande et si belle capitale londonienne. Cependant, jamais je n’ai pu voir autre chose que ce quartier. J’étais résiliée à vivre dans cet endroit que je détestais tant. Je n’étais pas seule pourtant. Il y avait un tas d’autres personnes qui vivaient dans les mêmes conditions que nous. Et il y avait aussi mes parents … Mais ce n’était pas la même chose. Je crois bien qu’à ce moment-là de ma vie, je les haïssais comme je ne pouvais haïr plus autre chose. Ils m’ont mis au monde pour me battre ensuite, où est la logique là-dedans ? Enfin, s’il y en a au moins une.

Cet instant-là, je crois que c’est la chose que je me rappellerai toute ma vie. Mes parents, si cruels, si dépassés par nos conditions de vies depuis déjà quatre ans … Ont cette fois-ci, fait plus que me battre. Ils m’ont crevé mon œil gauche. Pourquoi ? Je n’en sais rien, et je ne préfère pas le savoir. Seulement, depuis, je vis avec cet œil manquant, totalement déformée du côté gauche de mon visage. Jamais je n’aurai cru qu’ils pouvaient faire ça. Surtout à moi, leur fille, leur seule fille, leur seule enfant ! Nous vivions trop dans la misère pour qu’il y ait de la pitié je crois bien. Peu de temps après, mes parents sont décédés, d’une raison inconnue d’ailleurs. Mais au fond de moi, j’étais comme soulagée, plus jamais de coups, plus jamais …

J’étais donc devenue orpheline, vivant de ce que j’avais, pouvais. Je passais mes journées en compagnie d’autres enfants qui étaient dans le même cas que moi. Il y en avait deux à qui il leur manquait un membre, deux autres qui avaient une taille non appropriée pour leur âge, et un qui était grand, très grand. Nous étions un petit groupe d’orphelins, avec chacun un problème et un secret. Nous attendions là, assis au sol, tous les jours, à attendre un miracle peut-être … c’est ce qu’on espérait.

Et le miracle se produit alors. Un jour, un homme vint se tenir devant nous, nous regardant. Et nous, nous le regardions également. Peut-être avait-il eu pitié de nous, ou autre chose en nous voyant, manquant de tout ? Mais cet homme nous a accueillis, dans un endroit de luxe. Plus luxueux que la ruelle où nous nous trouvions chaque jour en tout cas. C’était tellement bien là-bas, c’était comme un rêve, un rêve qui durait et durait, sans jamais que l’on puisse se réveiller. Ce rêve était juste réalité.

Peu de temps après, ils nous vinrent une idée que maintenant, je ne regretterai pour rien au monde. Nous voulions créer un cirque. Rien que nous, tous ensemble. Et c’est ce qui fut fait. Nous avions créé notre rêve, encore plus merveilleux que le premier. C’était notre nouvel univers, à nous, orphelins à problèmes, mais avec de fortes capacités physiques. C’était cela, notre avantage. Nous grandissions, le temps passait, et le cirque marchait très bien. J’étais, et je le suis toujours, la funambule du cirque, surnommée la « Princesse du Cirque ». Je ne pouvais pas rêver mieux. Pouvoir faire ce que l’on veut, n’est-ce pas géniale ? Je crois bien que c’est la chose la plus fantastique qui ne peut exister en ce monde. Pour rien au monde je ne changerai, je resterais pour toujours et à jamais, Doll.


Behind the Mask
Sinon, c'est quoi ton ptit' nom ? Appellez-moi Doll ou Dolly ou quelque chose du genre … ou Kami-sama ~ /sbaff/
Et t'as quel âge ? Oh, mais c’est à toi de deviner .w.
Ah je vois, et sinon tu fais quoi à par le net ? Pleins de trucs … sans vrais intérêts.
Ça fait longtemps que tu fais du RP ? Environ un an et demi … je crois.
Et au fait, tu l'as trouvé comment le forum ? Cette question est très … inutile, dans mon cas.
Et tu le trouve comment ? Je me fie aux avis des petits gens du fow ~
As-tu lu le règlement ? C’est moi qui l’ais écrit donc … je pense que oui Valid by me
Bon sinon, autre chose à dire ? Je vous aime mes loupiots -w- *sort*


© Codage by Doll pour London Butler - Tout plagiat partiel ou complet est interdit.


Revenir en haut Aller en bas
 

- Levez la tête, je suis sur le fil ~ Doll -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» Noob, je suis un noooob!
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Butler :: Vieux sujets-