AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liberté Ronwey...une petite retouche peut-être? [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Liberté Ronwey...une petite retouche peut-être? [100%]   Dim 15 Juil - 16:06

Liberté Ronwey
Feat. Sharon Rainsworth (Pandora Hearts)


«La vie vaut la peine d'être vécut...malgré tout.»


» Nom : Rowney
» Prénom : Liberté, Rachel, Charlotte
» Nationalité : Ecossaise
» Âge : 19 ans
» Sexe : Aux dernière nouvelles féminin
» Date de naissance : Officiellement le 11 mai...officieusement le 10 mai.
» Race : Ange
» Rôle dans la société : Noble et directrice d'une maison de couture.
» Sexualité : Hétérosexuelle mais...voilà une question fort déplacée!

» Aime : La Liberté, coudre, montrer à cheval, jouer aux cartes, le thé, lire, dessiner et faire des patron de robes, Mélodie Dalwish envers qui elle fait confiance et bien entendu, son majordome.
» Déteste : Liberté a peur du noir, du sang, elle déteste le chou et les petits pois. Elle déteste se lever tard, que ses servantes la coiffe.
» Autres détails : Liberté est un ange depuis la naissance et elle ne le sait que depuis peu.
« Little Princess »


» Your Character «

La jeune Liberté est une charmante demoiselle pourvue de toutes les qualités qu'une lady se doit de posséder. En effet, celle-ci est aimante et dévouée. Elle est plutôt gentille et très douce, c'est une personne généreuse qui n'hésite pas à donner de sa personne pour aider ses proches ou même les personnes travaillant pour sa famille et son entreprise. Malgré son jeune âge, Liberté gère plutôt bien toutes les responsabilités dont elle a hérité à la mort de ses parents. Alors qu'un bon nombre de jeunes filles auraient baissé les bras à la vue de toutes ses nouvelles obligations, Liberté elle, a su tenir bon. C'est sa nature optimiste qui lui a permit de voir la lumière alors que tout était sombre et noir autour d'elle. Si physiquement la jeune femme est d'une grande fragilité, son caractère lui, est totalement différent. La jeune marquise se laisse rarement dépasser par ses émotions ce qui fait qu'elle est capable de toujours faire bonne figure même lorsqu'intérieurement cette dernière boue d'une fureur sans nom. Mais Liberté ne possède pas que des qualités, après tout, bien qu'elle soit un ange, elle a vécut en temps qu'être humain! Sa franchises est parfois...affligeante. Car à cette époque, rare sont les personnes capables de vous regarder droit dans les yeux et vous dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Sa franchise donc, lui attire parfois les foudres des autres nobles de Londres, cependant elle n'utilise jamais ce défaut pour faire du mal à autrui. Un autre défaut...c'est sa jalousie.

Elle ne l'est pas outre-mesure non! Et surtout la demoiselle le cache beaucoup. Car il serait inconvenant pour une lady de se montrer trop possessive en public. Néanmoins, parfois, lorsque la situation est trop difficile à intérioriser, elle ne peut s'empêcher de lâcher quelques remarques ou quelques piques acidulés mais seulement lorsqu'elle est en comité restreint.
Hormis ces petits traits noirs Liberty est quelqu'un d'attachante et qui sourit assez souvent. Dévouée à sa famille et à ceux qui l'entour, elle ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour l'état de ces derniers. N'allez pas croire cependant qu'elle n'est qu'une aristocrate faible et fragile destinée à rester enfermée toute sa vie dans sa condition de femme au foyer! Détrompez-vous! Car elle est ambitieuse... Liberté à réussit à fonder sa propre entreprise basé sur la fabrication de robes. Déterminée et très entreprenante, l'aristocrate aime bien entreprendre des choses comme par exemple se coiffer seule ou confectionner des patrons pour ses robes.
La

» Your Physique «

Elle n'est pas très grande cette jeune aristocrate...c'est à peine si elle arrive à atteindre les 1m65. A cause de la santé précaire qu'elle a eut durant son enfance, sa tuberculose etc...Liberté est plutôt chétive et fluette malgré un appétit normal. Sa peau est très blanche d'une part parce qu'elle ne s'expose jamais ou peu au soleil mais aussi car elle est un ange. Ses yeux sont de couleur noisette assez clairs dessinés en amande. Très expressifs, on sait rien qu'en regardant la demoiselle ce qu'elle pense. Ils brillent toujours d'un éclat de gentillesse et de douceur. Mais on peut très bien y lire la détermination ou la colère lorsque celles-ci s'y installent.
Liberté possède une longue chevelure blonde comme les blés lui arrivant un peu en dessous de la taille. Ces derniers sont toujours extrêmement bien coiffés et soignés. Il ne manquerait plus qu'elle se montre échevelée! Ces derniers sont toujours remontés vers l'arrière grâce à une pince ou bien un noeud. Ses lèvres sont finement dessinées et sont de couleur rose pâle. L'ensemble de son visage semble avoir gardé quelques traits de l'enfance.

Vestimentairement parlant, la jeune femme revêt toujours de belles robes. Celles-ci sont soigneusement choisi chaque jours. Elle possède beaucoup de robes de sa confection personnelle. Etant la principale héritière de sa famille et représentant les intérêts de la famille Ronwey, il est très important qu'elle soit convenablement vêtu lorsqu'elle se rend quelque part. La plus part des couleurs lui vont sauf peut-être le noir qui lui donne un aspect très austère. Sinon la plupart des autres couleurs lui vont à ravir. Il y a quelque temps, Liberté avait décidé de se créer une robe afin de voir ce qu'elle valait en temps que couturières! Elle avait décidé de travailler sur une robe bouffante faite principalement en soie. Sa couleur dominante était le violet...c'était une couleur qu'elle avait toujours aimé. La robe serait a manches longues. C'est une robe de style victorienne bien évidemment. La coupe au niveau de la taille permettait au tissu de souligner les courbes du buste. Le vêtements de terminait en une masse harmonieuse de tissus formant des vaguelettes tout autour d'elle. Le jupon blanc que Liberté portait dessous donnait du volume à l'ensemble de la création. Le bout des manches se terminait par des broderies faites de lin blanc.

» Your Story «

Monsieur et Madame Ronwey étaient un couple de nobles écossais tout ce qu'il y avait de plus normal. Leur mariage fut arrangé mais fort heureusement, le couple s'appréciait beaucoup et ce, depuis plusieurs années. Un jour, la marquise annonça à son époux qu'elle était enceinte...son premier enfant. La grossesse de la marquise se passait pour le mieux cependant, la future mère était seule pour affronter ce changement. En effet, son époux, très affairé a essayer de ne pas faire couler l'entreprise familiale, n'était guère présent. Oh il y avait bien des majordomes et autres femmes de chambre pour tenir compagnie à la jeune femme cependant celle-ci se sentait définitivement seule. Vint le moment de l'accouchement...qui ne se passait pas vraiment bien. L'enfant avait souffert d'un manque d'oxygène à cause de son cordon ombilicale. Et lorsque la délivrance eut lieux, l'enfant ne cria pas. C'était une petite fille toute violette qui avait vue le jour et malgré les stimulations que l'on pouvait donner au nouveau né, celui-ci ne cria jamais. La mortalité infantile était courante à cette époque, cela touchait toutes les couches de la société...que l'on soit riche ou pauvre.

Après cet évènement, la pauvre mère en deuil resta de longues heures à pleurer son enfant qu'elle ne verra jamais grandir! Son époux qui n'était guère compatissant lui demanda d'avoir un peu de contenance. Mais rien n'y fit. Elle choisit elle-même les vêtements funestes qu'elle allait faire porter à Liberté...c'était le prénom qu'elle lui avait choisit pour sa fillette. La nuit passa et l'enterrement fut programmé. Tandis qu'une femme de chambre allait tristement faire le lit de la marquise, elle entendit des pleurs au premier étage, là ou reposait la petite dépouille. Affolée, la bonne appela de l'aide pour que l'on vienne! Lorsque le marquis arriva dans la pièce, il put voir que son enfant...sa fille morte-née était en faite bien vivante! Toute blanche et belle comme le jour, en train de remuer ses petits bras en l'air comme si elle voulait attraper quelque chose...d'invisible. Les adultes présents restèrent bouche bée...était-ce un miracle ou bien une horrible erreur? Le marquis apporta son enfant jusqu'au chevet de la mère encore sous le coup de la fatigue de son accouchement. Elle se remit à pleurer en voyant son enfant animé par la vie! C'était étrange ce qu'il s'était passé cependant la marquise n'en n'avait cure...tout ce qui comptait c'était que sa petite fille respirait à présent. Après cet évènement troublant, la vie reprit son court...tout le monde se mit à surnommer la jeune Liberté Ime qui signifiait "Miracle" en estonien.

Les affaires n'étaient pas très bonne pour le noble aussi il décida, pour le bien de sa famille, de quitter l'Ecosse pour l'Angleterre. Londres était un endroit ou il était beaucoup plus facile de pouvoir étendre son empire et sa fortune grâce aux allez et venus des étrangers dans la capitale. Après s'être installé dans un fabuleux manoir, les Ronwey purent enfin savourer leur nouvelle vie. Monsieur n'était que peu présent à cause de ses affaires basées dans le domaine de la joaillerie de luxe. Comme Londres était une ville portuaire, bon nombre d'étrangers de la haute société pouvaient devenir clients. La capitale regorgeait d’opportunités à ne pas manquer. Bien que les bénéfices de l'entreprise n'étaient pas fleurissants, le marquis arrivait tout de même à garder la tête hors de l'eau! Liberté elle, grandissait sous le regard attentif de sa mère. Les nourrices s'occupaient principalement de la fillette mais la marquise aimait passer du temps avec cette petite fille qui avait défié la mort elle-même! Ime apprit à lire avec sa mère cependant, pour ce qui est des autres courts, des instituteurs particuliers venaient. Elle apprit à ce conduire comme une enfant digne du rang qu'elle possédait, apprit à jouer du piano, a s'exprimer de façon courtoise. Et puis, quelques temps plus tard, l'enfant commença à tomber malade...elle eut la scarlatine et une tuberculose osseuse qui contribua à l'affaiblir plus que jamais. A cause de sa santé précaire, les parents de l'enfant préférèrent écarter leur fillette de la société afin qu'elle puisse guérir tranquillement et surtout, qu'elle n'attrape rien d'autre.

Cet isolement dura de longues années, jusqu'à ses 10 ans. Après cette période, Liberté reprit des forces et put enfin côtoyer la société dans laquelle elle était née. En revanche, elle avait gardé une certaine rancoeur pour ses parents qui lui avait toujours interdit de jouer normalement...comme tous les enfants. Le temps passa, Liberté avait 14 ans...et les affaires de son père de ne s'arrangèrent pas. Un effondrement de plusieurs mines lui appartenant, avait provoqué l'arrêt totale de l'extraction des pierres précieuses. De plus, il n'avait plus assez d'argent pour payer ses employés aussi, ces derniers se mirent à démissionner petit à petit. De plus, un autre problème vint s'ajouter à la montagne déjà présente...Le marquis avait demandé un près d'argent auprès d'un de ses investisseurs mais à présent que son entreprise était grippée, il était dans l'impossibilité de régler la totalité de sa dette.

Pour essayer d'endiguer la faillite, Monsieur Ronwey entreprit de marier sa fille à un noble afin de se sauver de la banque route. Malheureusement, Liberté n'était absolument pas d'accord avec ce dernier! Elle ne voulait pas être donné à un homme qu'elle ne connaissait pas et qu'elle n'aimerait sûrement pas! A bout de nerf, le marquis gifla son aînée qui partie en courant en dehors de la demeure familiale. Lorsqu'elle revint, après s'être calmé...elle découvrir les cadavres de ses parents sur le sol et au dessus d'eux, deux hommes armées. Malheureusement les assassins avaient remarqué la présence de l'adolescente et ils se lancèrent à sa poursuite. A cause de sa robe imposante, Liberté n'avait put aller bien loin aussi, les hommes la rattrapèrent et la trainèrent par les cheveux jusqu'aux dépouille de ses parents. Ils commencèrent alors à la frapper généreusement, la ruant de coups afin qu'elle meurt par la suite. Liberté hurla à pleins poumons, supplia qu'ils la laisse partir mais rien n'y fit. C'est alors que quelqu'un entendit ses appels à l'aide et il réussit à neutraliser ses agresseurs...malheureusement, il était trop tard pour ses pauvres parents. Son visage baigné de larmes et de sang se redressa alors vers son sauveur.

Là, devant elle se tenait un jeune homme à la peau aussi blanche que la neige et au regard aussi brillant que deux rubis. Il se présenta comme étant Céleste, son ange gardien. Elle se présenta à son tour tout en essayant de contrôler ses tremblements. Mais ce ne fut pas tout, il lui avoua aussi que c'était lui qui l'avait ramené à la vie alors qu'elle n'était qu'un nourrisson et qu'il avait fait d'elle un ange tout comme lui.

Depuis ce jour, Liberté n'a jamais quitté son majordome...ou bien est-ce l'inverse? Après l'enterrement de ses parents, Liberté devint la tutrice de ses autres soeurs. Céleste aida l'entreprise familiale à repartir sur les railles et Liberté elle, décida de fonder la "With Brid" une entreprise basé sur la fabrication de robes. Sa devise est "Servir pour votre plaisir". Mais la jeune marquise ne se contenta pas de gérer simplement des employer, elle réalisait elle-même les patrons de ses robes et se sert de son majordome comme bustier vivant. Grâce à son entreprise, Liberté a vraiment le sentiment d'être utile aux autres. Elle vent du rêve et voir la joie briller au fond des prunelles de ses clientes jeunes ou vieilles la comble de joie.
Pour le moment, son petit monde est plutôt calme mais...cela va t'il durer?


» Behind the Mask «

Pseudo : Nina
Age : Majeur et vaccinéééeee
Loisirs : Heu...je lis, je confectionne des bijoux, je sort oh et j'adore aller au ciné!
Niveau RP : Assez longtemps je dirais!
Comment as-tu trouvé le forum ? Un top site
As-tu trouvé ce que l'on cherche ? JE L'AI ! * Céleste a parlé* <= qu'écecsa?
Autre chose à dire ? Nop, rien à signaler


© Codage by Doll pour London Butler - Tout plagiat partiel ou complet est interdit.

Revenir en haut Aller en bas
London
avatar
I'm a PNJ



Messages : 78
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Liberté Ronwey...une petite retouche peut-être? [100%]   Dim 15 Juil - 17:35

Bonjour, Bienvenue ~

Alors pour ta petite fichette, il y a le bon nombre de mots partout.
Après ce que j'ai lu tu as très bien respecté le caractère du personnage et son histoire.

Tu es donc validée très chère.
Bon RP parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-butler.forumgratuit.org
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Liberté Ronwey...une petite retouche peut-être? [100%]   Dim 15 Juil - 17:41

Youhouu Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liberté Ronwey...une petite retouche peut-être? [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Liberté Ronwey...une petite retouche peut-être? [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite retouche (PV Tori)
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» C'est joli, une biche... [PV: Petite Biche]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Butler :: Vieux sujets-