AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation d'Alois Trancy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alois Trancy
avatar
Mad Earl



Messages : 4
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Présentation d'Alois Trancy   Dim 26 Mai - 16:42


« Houhe o taraluna Ron de Rotarel »

Alois Trancy

» Feat. Alois Trancy


» Nom : Trancy (Macken)
» Prénom : Alois (Jim)
» Nationalité : Britannique
» Âge : 18ans
» Sexe : Masculin
» Date de naissance : 5 novembre 1875
» Race : Humain
» Rôle dans la société : Anciennement au plus bas de la société devenu Noble, plus précisément Lord de la famille des Trancy
» Sexualité : bisexuelle

» Aime : J'aime me sentir supérieur ce qui me donne un côté sadique voir plutôt sado j'aime voir souffrir les autres, en fait je suis comme qui dirait un sadomasochiste nymphomane pervers ~ Les jeux me distraient beaucoup étant donné qu'il faut toujours que j'ai quelque chose à faire, les échecs sont mon jeu favoris mais j'aime aussi la littérature, la musique, la cuisine en fin de compte j'aime toutes les activité intéressante ayants la possibilité de m’occuper.
» Déteste : J'ai bien malheureusement deux phobies, en effet je suis autophobe, autrement dit une peur incontrôlable de me retrouver seul de peur j’en deviendrai presque fou, je suis également nyctophobe c'est à dire la peur de me retrouver dans le noir .Je haït les personnes avides d'argent ça m'abjectes au plus au point mais une des choses que je ne supporte pas est l'ennui, ne rien avoir à faire est dangereux pour les personnes autour de moi ~ je déteste pleurer devant les gens, je déteste être gentil, être abandonné et ne pas savoir réellement aimer...
» Autres détails : Sur ma langue est inscrite la marque du pacte qui me lie à mon majordome, Claude.

« Mad Earl »



Your Character
On pourrait me qualifier de sadique, d'égoïste, d'hypocrite, d'arrogant, de sarcastique, de manipulateur ou encore de joueur je ne le nierais pas, mon surnom le plus fréquent revient assez souvent autour de moi qui serait "sale gamin", en effet je prend beaucoup de plaisir à faire souffrir quelqu'un, en particulier lorsque c'est un de mes domestiques, ces démons sans coeur sont extrêmement ennuyeux et ont comme seule motivation la nourriture qu'ils recherches avidement je me dis qu'avoir le manoir vide reviendrait au même parfois mais à ce compte- la je m'ennuierais vraiment ou pire, je finirais seul , la solitude étant une des principale chose que je ne peux accepter, donc au final autant que ces serviteurs inutiles servent à quelque chose.

Je me souviens il y a 4 ans lorsque Anna, l'une d'eux, m'observait inexpressive, je savais qu'elle avait peur de moi bien qu'elle faisait de son mieux pour ne laisser transparaître aucune émotion, je devinais sa frayeur et sa gêne lorsque je posa mon regard sur le sien, j'eu un sourire en coin, mon autorité fonctionnait tellement bien, autant chez les humains que les démons, il est tellement aisé de deviner leurs pensées, un vrai jeu d'enfant, cette créature de l'enfer ayant l'apparence d'une femme qui mériterait le nom de catin me dégoûte au plus au point, je voulais m'amuser et à la fois lui faire du mal, les personnes aussi pitoyables devraient être traiter comme tel, avec mépris, dégoût et méchanceté. Je voulais montrer à ces démons ce qu'était la misère, la misère de m'avoir comme maître. Après l'avoir humiliée en l'ayant fait se soumettre, je lui fit pire en insérant deux doigts dans son oeil droit, la texture souple et si simple à percer était aussi sensible et vulnérable qu'un simple oeuf au plat, le giclement du sang me fit sourire, c'étais vraiment amusant de l'entendre gémir de la sorte, elle souffrait mais ne pouvait ni se plaindre ni me rendre la pareille, pauvre créature, mais le plus amusant ce sont les trois autres qui observe ce dégoûtant spectacle sans émettre un mot, mais n'est ce pas la le devoir d'un maître ? Punir ses domestiques lorsqu'ils font mal leur travail et ne respectent pas ceux qui leur sont supérieurs ?

Avec ma vie d’antan, qu'on ne pourrait même pas nommer ainsi tellement elle était misérable, je garde en moi une haine à jamais apparente contre tous ceux qui m'entourent, que ce soit la société ou "ma famille". Parlons en de ma famille si encore était-ce la vraie, ces nobles avides d'argents complètement pathétiques qui ressemblent à des vaches affamées lorsqu'on leur jette de simples bouts de papiers à l'effigie de Madame la reine. Bien qu'au début lorsque je me faisais au mieux passer pour le fils du Lord Trancy, disparut depuis des années, je devais me forcer d'être un minimum sincère pour ne pas me trahir dans ce rôle qui devait se jouer à la perfection, d’ailleurs l'adjectif qui me correspond assez serait perfectionniste, tout est en ordre dans ma tête, le scénario va se dérouler comme je le souhaite et de nulle autre façon. Le secret est de toujours mettre une part de vérité dans le mensonge comme lors de l'arrivée au manoir de l'oncle Arnold et de quelques témoins venus confirmer mon existence ainsi que mon air de famille à première vue, à ce moment je devais compter sur mes talents d'acteur et de manipulateur pour réussir à tromper ses gens qui m'entouraient, qui, de leur côté, relevaient chaque mots qui sortaient de ma bouche, je devais être parfait il fallait absolument être crédible, ce qui ne me faisait pas peur bien au contraire c'était vraiment un moment très excitant, j'avais l'impression que je pouvais absolument tout dire ils me croiraient, de toute façon qui contredirait un jeune garçon innocent sortit de la misère la plus profonde, je raconta alors mon histoire, la perte de mon ami, Lucas, la mort de tout les habitants du village et moi me retrouvant seul, la vérité ne ce serait pas arrêtée en si bon chemin si je ne l'avais pas plonger dans le mensonge, je dis que par la suite que mon père me retrouva mais mourût peu de temps après nos retrouvailles, ce qui m'a affreusement affecté, je devais paraître triste et je l'était, repenser à ses évènement me mettaient les larmes aux yeux, tous me regardèrent, touchés par mon histoire, ils avaient marchés, même l'oncle Arnold, comme quoi mes charmes marchent sur énormément de gens, je m'en suis rendu compte après la mort de Lucas, mon frère qui était avec moi dans ce maudit village .

Après son décès des sbires du comte Trancy m'avaient enlevé pour que je lui serve de jouet . J'entendus dire parmi les autres détenus que le comte avait dans l'idée de céder sa fortune à l'un de ses jouets, voulant avoir ma chance, je me fis le plus désirable possible et eu les faveurs du comte. Pendant qu'il baisait mes pieds je compris alors mon pouvoir de séduction , mon visage d'ange enfantin pouvait me faire obtenir de grandes choses, après cette partie peu agréable de mon existence, l'arrivée de Claude changea ma vie du tout au tout, enfin je revivais, prenant chaque personne de haut comme je l'ai toujours fait mais cette fois si c'est moi qui aurait le derniers mot, moi qui serait le maître, l'arrogance et l'hypocrisie faisant surface, j'aurais à présent tout se dont je souhaite, j'aurais beau être comme beaucoup disent " un gosse pourris gâté" mais à quel prix...qu'ils aillent en enfer tous autant qu'ils sont .

Il était vrai que l'expérience avec cet homme dégoûtant m'avait un peu atteint psychologiquement cela pourrait être une excuse pour ce comportement. Mais ne croyez pas que je suis un monstre, bien que certes mes émotions sont imprévisibles et qu'il est toujours extrêmement dur de savoir le fond de ma penser, je reste très joyeux en dépit des circonstances parfois le reflet de ma joie de vivre peut laisser place à de l'hyperactivité, j'aime énerver les personnes autour de moi en particulier mon majordome, je teste chaque jours des moyens pour lui faire perdre son calme, qu'il ne perd malheureusement jamais, Claude prend son rôle de majordome beaucoup trop à cœur, ce qui m'énerve, au final c'est lui qui y parvient, je dirais bien trop souvent même .Donc pour passer le temps je joue aux échecs, j'aime ce jeux où chaque pion est tué par un autre puis un autre pour qu'au final il n'en reste qu'un, ce jeux reflète une certaine barbarie qui y donne plus de piquants . En repensant à certains moment de ma vie, je me rend compte qu'elle même est identique au scénario d'un jeu d'échec, jouer avec la vie est donc un excellent passe temps je pense.

La mort de mon frère...je pourrais en rire ou même en pleurer qu'en sais-je je ne connais même pas mes propres réactions, c'est une confirmation de dire que j'ai un caractère instable ou même parfois excentrique, je parle mal certes, mais je maintiens un langage correct face aux personnes de mon rang, parfois la courtoisie l'emporte sur l'agressivité. La vérité est la suivante, je suis insondable, intouchable, imprenable aux personnalités multiples. On peut également dire de moi que je suis une personne en "manque affectif", je n'ai jamais été vraiment aimé, n'ayant jamais connu mes parents j'ai vécu une enfance instable et violente, l'envie d'attirer l'attention et l'affection de Claude n'est pas surprenante, il est la seule personne proche de moi, la seule à me connaître et à toujours m'obéir quoi qu'il arrive, oui , j'aime Claude, je l'aime autant que je le hais au plus profond de mon coeur. C'est un sentiment étrange que je ne pourrais définir par un simple mot , le fait que Claude soit un démon qui clos mon destin par une marque apposée sur ma langue me lie à lui plus qu'à n'importe qui d'autre, c'est la personne en qui j'ai le plus confiance, je me sens en sécurité avec lui .Il me protège du mal, l'ironie est que lui même en est l'incarnation, il connaît mes frayeurs tel que ma phobie de l'obscurité, lorsque le noir s'étend et que les monstres sortent de leur cachettes, où dans cet endroit obscur le mal s'extrait de terre pour rejoindre le monde de la nuit, là, de son habit sombre, il arrive et de ses yeux couleur fuchsia m'apporte la lumière dont j'ai besoin pour écarter le danger.

Cependant, en moi pratiquement tout est faux..sans l'être obligatoirement, je peux m'aimer autant que je peux me détester, je peux être optimiste autant que je peux être pessimiste, la vie des autres au final je n’en ai absolument cure et cette démence provient d'une personnalité plus sombre, plus violente qui réside en moi, causée par toutes les souffrances, les maltraitances dont j'ai fais preuves, parfois elle ressort, dans un excès de rage, de colère, une haine insoutenable que je parviens à maitriser car elle fait partie de moi, d'où mes coups de folies et mes rires sadiques effrayants . Pourtant j'arrive presque à me sentir "normal" parfois, la cuisine, la belle musique, les fleurs, de l'affection n'importe qui peut être heureux en pensant à de telles choses si belles, mais je peux aussi bien adorer le sang, le sexe, voir des gens souffrir et crier, ce sont des choses si différentes ... je peux aimer aimer, me sentir aimer et qu'on m'aime en retour, cela peut paraître simple et pourtant c'est tellement compliqué...



Your Physique
Mon physique est l'une des choses les plus importantes pour moi, sans elle je n'en serais certainement pas là aujourd'hui, je suis né avec cette beauté naturelle qui charme toutes personnes autour de mon être .Tout comme les autres membres de la famille Trancy, je détiens également une chevelure blonde platine où quelques mèches de mes cheveux lisses tombent négligemment devant mon visage cachant ainsi des parties de mon front, d'autres placées le long des côtés retombent sur mes joues, mon dégradé est assez marqué, les mèches restantes me chatouillant au niveau du cou . Je replace fréquemment derrière mes oreilles les quelques mèches blondes gênantes ou les plus courtes qui ne peuvent tenir.

Mon visage a toujours été très expressif, la première chose où se dirige votre regard est la plupart du temps mes yeux, d'un bleu couleur ciel envoûtant, dirait-on que ce regard m'ait été offert par un ange, dans tout les cas il m'est bien utile car la persuasion prédomine lorsque je plonge mon regard dans le votre, mes sourcils bruns et fins me permettent d'y mettre des sentiments, la colère, la tristesse, la pitié , chaque émotion différentes peuvent être décrites, de longs cils noirs protègent mes pupilles bleutées, m'offrant un visage efféminé et charmeur, pour qu'il ait plus de caractère, mon nez fin lui ajoute une touche de vie enfantine et une dose d'innocence. Ma bouche quoique bien dessinée cache des dents d'une blancheur et d'un ordre impeccable, étant l'élément manquant de se masque d'innocence et de naïveté cachant en vérité des traits dures aux expressions déplacées, à l'intérieur de celle-ci, ma langue provocatrice où est imprimée le tétragramme qui marque le pacte entre moi et Claude. Il est rare que je ne sourie pas.

Mon cou, long et bien marqué rejoint mon buste et mes épaules, petites, chétives et arrondies, jusqu'à mes bras fins où une main pourrait en faire le contour, mes poignets retenant mes mains où les doigts minces et allongés résident, mes ongles correctement limés, sont tous d'une taille symétrique. En descendant, on retrouve mes hanches, fines, mon ventre et mes fesses assez plats et mon dos droit me donne un corps sans grandes formes. Mes jambes, longues et fines sont comparables à celles d’une danseuses, où tout au bout, mes pieds de petites tailles retiennent mon corps. Ma peau exagérément blanche est gâchée par des marques de maltraitance, ineffaçables placées à différents endroits de mon corps mais d'autres sont provoquées par moi volontairement comme au niveau des poignets et du torse, marques montrant mes mutilations fréquentes. Pour mon âge je pense avoir une taille correct d'un mètre 68 et un poids de 49 kilos, ce qui fait que j'ai un physique légèrement maigrelet sans l'être trop pour autant, le mot convenable serait fin, c'est cela je suis un homme fin. Je pense avoir des goûts assez originaux pour me vêtir.

L'habit que je porte le plus fréquemment est constitué d'une chemise blanche boutonnée à manches longues, le col enserrant légèrement ma gorge. Par-dessus un veston couleur olive boutonnée rayée de noir, marquant au mieux ma taille fine. Un short noire très court et des bas sombres remontant jusqu'en haut des cuisses pour la partie basse de mon corps. Je chausse également des bottes marron claires à talon de sept centimètres qui me grandissent et ne me gêne nullement, mes longues bottes sont constituées de lacets noirs où en haut est positionnée un nœud papillon mauve assortit à mon pardessus décoré de boutons de manchettes et de boutons couleurs or, le col de celui-ci légèrement relevé. En parlant de vêtements, j'aime beaucoup me déguiser, en passant par les fantaisistes jusqu'au travestissement. J'ai en ma possession également un objet que je chéris, il s'agit de ma bague qui est l'unique bijou que je porte sur ma main droite autour de mon index couleur or décorée d'un rubis, elle est normalement détentrice de mon âme.


Your Story
Je me souviens de sa voix…si douce et si aimante, un souvenir d'elle presque effacé, je ne me souviens plus de son visage, celui de ma mère...mais ce souvenir n'est désormais plus, mon autre moi se refuse d'y penser, c'est à peine si je me souviens de mes parents, le seul que j'entretien encore est celui-ci, mon père, ma famille, je ne les ais jamais connus. Je me souviens d'un enlèvement et encore… les seuls souvenirs dont je me souvienne assez bien remontent à lorsque j'avais l'âge de 5 ans, j'habitais dans un village reculé aux alentours de Londres, on me traitait comme un esclave, mes parents adoptifs qui étaient morts depuis peu ne m'avaient pas du tout attristé car ce n'était que de vils personnages qui me maltraitaient, je n’ai pas versé une seule larme sur leur tombe. Jim Macken, tel était mon nom en ce temps-la.

Je n'étais pas aimé et vivais dans la misère la plus profonde, on m'ignorait, on me trompait et personne ne m'appréciais. Cependant, jour par hasard j’ai rencontré Luka, un garçon plus jeune que moi et qui était dans la même triste situation, il était en train de se faire maltraiter par des enfants vivants de façon décente, ce qui me força à venir l'aider et très vite s'engendra une relation fraternel entre nous deux. Je me sentais utile, considéré comme un grand frère je m'occupais comme je pouvais de lui , comme par remerciement Luka me considérait comme son roi, et pour imiter la haute société, Luka répondait à mes désirs par une phrase issu des nobles "Yes, your highness !" à ce moment nous nous sommes fais une promesse, nous mourront ensemble.

Malheureusement, une nuit effrayante se vit effondrer mon bonheur, découvrant avec effroi le village en feu, les villageois que je détestais gisant au sol, soudain je fus heureux, heureux de voir mon vœu exaucé, ils étaient tous morts ceux qui m'avaient trompés, battus, humiliés, je ris et tandis que je me baladais au milieux des corps sans vie, j'en aperçue un de petite taille au milieu du chemin, la tête et le corps vers le sol, des cheveux roux familiers que je ne connaissais que trop bien, je m'avançais, mon visage prenant un air inquiet qui laissa place à un mélange de tristesse et de frayeur lorsque j’eus deviné le corps inerte de mon jeune frère, tombant à genou, ne voulant pas y croire, je le pris dans mes bras, l'appelant, en priant qu'il revienne, mais son visage restait inexpressif comme si son âme venait d'être absorbée, à ce moment je ne pus que pleurer, ne pouvant m'arrêter au milieux des corps et des flammes. Avec la mort de Luka je venais de perdre ma seule raison de vivre, mon coeur restait à présent brisé. J'errais alors sur les routes, n'ayant pus me résoudre à enterrer mon frère, seul et plus triste que jamais.

A l'âge de 10 ans, on m'enleva pour me vendre au Comte Trancy réputé dans les bas milieux pour son trafic de garçons. Je rencontrai pour la première fois cet horrible personnage dans une de ses chambres, le dévisageant d'un regard haineux, mon corps amaigris et sale et mes cheveux en batailles n'avaient rien d'attirants et soulignaient ma pauvreté, le Comte insatisfait que je le regarde ainsi et que je me présente à lui si délabré, me battit et m'envoya au sous-sol ou pleins d'autres enfants s'y trouvaient .Ma vie n'aurait pas pu être pire je pense, j'étais très peu nourrit et vraiment confiné dans ces grandes cages avec ces autres garçons étouffants. Un jour se rependit une rumeur parmi nous, une fée qui exauce tout les souhaits, intéressé je voulu en savoir plus. Le soir même je fis un étrange rêve où un démon voulait faire un pacte avec moi qui consisterais à exaucer mon vœu, mais je ne savais quel voeu lui formuler, comme par compréhension il me dit qu'il attendrait patiemment ma réponse. A mesure que le temps passait, la peste faisait des ravages chez ce qu’on pouvait appeler mes compagnons.

Puis un jour le Comte voulu s'amuser avec moi, voulant améliorer mes conditions de vies, je décida de faire le maximum pour arriver à lui plaire et c'est, bien coiffé et lavé, dans un kimono rouge aux positions déplacées que je fis irruption dans la chambre où l'horrible chien m'attendait et, comme subjugué par moi me viola l'instant d'après. L'aube se levant je me leva du lit où le comte dormait encore, souillé et couvert de marques, je m'avança nu à la fenêtre "l'obscurité…est la plus profonde...éternelle, je vis… dans le monde des ombres...les ténèbres sont ma prison…les lames acérées de ce destin ont fait leur offices... je suis presque entièrement exsangue... bientôt plus une seule goutte de sang ne coulera de mon corps... et pourtant..je n'ai qu'une seule envie.." je le sentais, il était la et me parlait, ce démon, et je me mis alors à crier, qu'il vienne, qu'il vienne et me sauve de cet enfer " VIENS ! DE TOUT ME ETRE JE TE RECLAME !!!". C’est à ce moment que j’acceptai mon contrat avec Claude, le démon qui me servira, en parfaite connaissance de cause.

Pourtant le calvaire pour changer de vie venait juste de commencer, le Comte me laissa enfermé un mois dans sa chambre, y restant en étant seulement son objet de loisir, je recevais toujours très peu de nourriture, je me faisais tabasser, maltraiter au plus au point, je commençais alors à sombrer à nouveau, à me briser en mille morceau, trouvant pratiquement naturel les fais et gestes du Comte. Celui-ci n'ayant pas d'enfants et après être complètement satisfait de mes services, il décida de me donner une éducation de noble et je devenus dés lors Alois Trancy mais en contrepartie, le Comte continuait régulièrement à abuser de moi comme il le souhaitait, c'est en ce temps-la que j’eus renié complètement mon ancien moi, à présent j'avais une vie luxueuse avec les bons et les mauvais côtés mais toujours avec Claude à mes côtés.

Claude… cet imbécile me regardait sans broncher me faire maltraiter par le Comte, ne levant même pas le petit doigt lorsqu'il me vendait pour une nuit à d'autres nobles. La jalousie se faisait ressentir autour de moi, puis un jour je craquai à nouveau, cherchant à me tuer en me taillant les veines, mais le Comte m'arrêta alors je ne mangeais plus, le Comte compris alors mes peines et se fit plus doux avec moi mais plus tard je découvris un passage secret menant au trafic qu'il possédait, repéré, le comte oublia complètement sa gentillesse et me battit violement, souhaitant profondément sa mort, je parviens avec l'aide de Claude à le tuer lui, ainsi que plusieurs autres membres de la famille, devenant ainsi le seul héritier de la famille des Trancy, après leurs mort, Claude me dit : "Avec moi la clarté devient ténèbres, le sucre se change en sel, le bleu devient or et la mort l'emporte sur la vie, tel est la devise du majordome des Trancy" J'observa longuement Claude, et me mis à rire, un rire nerveux, lugubre presque sadique qui résonnait dans la grande salle, je me stoppa net " je veux que tu me serves et m'obéisse jusqu'à la fin de ce contrat" , Claude s'agenouilla alors, un genou au sol et l'autre relevé, la tête dirigée vers le sol en signe de soumission et la main droite sur sa poitrine, il prononça ces mots qui me firent me sentir puissant, dominant et extrêmement triste à la fois, je cachais cette dernière émotion par un sourire narquois, " Yes you Higness !"


Behind the Mask
Sinon, c'est quoi ton ptit' nom ? Alois XD non restons sérieux...Alois XD
Et t'as quel âge ? 15ans
Ah je vois, et sinon tu fais quoi à par le net ? Je lis, fais du théâtre et j'aime bien faire du sport aussi.
Ça fait longtemps que tu fais du RP ? Nop, je suis une vraie débutante, une fille chiante dont-je-ne-dirais-pas-le-nom m'a proposée d'essayer XD
Et au fait, tu l'a trouvé comment le forum ? J'ai lu quelques RP déjà pour voir comment c'étais et c'est pas mal, voir super comme j'ai l'habitude de me perdre sur internet je trouve que je m'en suis sortie pas mal jusque la XD
Et tu le trouve comment ? Elles sont belles les couleurs XDD
As-tu lu le règlement ? Oups ! Non je plaisante : Validé by Sebby ( au passage on m'oblige à lire les notices de tout alors..XD )
Bon sinon, autre chose à dire ? Je sais pas, oui je pense


© Codage by Doll pour London Butler - Tout plagiat partiel ou complet est interdit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra La Valière
avatar
Heaven's Voice



Messages : 66
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 23
Localisation : Je ne serai vous le dire...

MessageSujet: Re: Présentation d'Alois Trancy   Ven 31 Mai - 14:09

Hello ~ ♪

Oui oui, je ne suis pas validée D: Mais je suis Céleste :3
Donc, je vais commenter ta fiche :DD ♪

Pour ce qui est du caractère je pense qu'au niveau nombre de mots c'est parfait :'D Enfin, tu as bien saisit le caractère fou d'Alois, oui oui ... Et d'ailleurs tu en parles au passé ( la prise de l'oeil d'Hannah par exemple) On voit que tu as bien lu notre contexte et d'ailleurs le fait que tu parle de long en large et en travers de son caractère montre ( pour moi ) que tu l'as bien cerné.

C'est comme pour les descriptions dans "aime et "déteste", elles sont très réussi et tu exploites parfaitement le personnage.

Au niveau du physique, je dirais que dans une fiche décrire un perso c'est pas bien difficile mais, tu as le nombre de mots juste c'est le plus important. Néanmoins ici, tu mets en avant le côté égoïste, extravagant et divin d'Alois ( oui oui je l'aime ce perso DD: ), bref c'est bien, moi je plussoie !

Pour ce qui est de l'histoire ! Elle est détaillé comme il faut avec le bon nombre de mots, c'est le passage avec Luka qui m'as le plus touché D:

Enfin, pour que la validation, soit complète, je ne sais pas si tu as déjà envoyé ton RP-Test au staff ( parce que je ne suis pas sous le bon compte :'D ) Si ce n'est pas fait, il en faudra un pour que tout cela soit officiel :3 ♥

Kiss ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alois Trancy
avatar
Mad Earl



Messages : 4
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Présentation d'Alois Trancy   Mer 19 Juin - 18:37

Bonjours Very Happy

Désolé du retard, je viens d'envoyer le RP-Test et désolé pour les fautes je n'ai pas de correcteur pour l'instant :-(

Merci beaucoup sinon pour tes commentaires sa me fait plaisir, ce personnage me tient beaucoup à cœur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra La Valière
avatar
Heaven's Voice



Messages : 66
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 23
Localisation : Je ne serai vous le dire...

MessageSujet: Re: Présentation d'Alois Trancy   Mer 19 Juin - 20:54

Je te dirais que c'est un RP-Test assez "banal" dans le fait que c'est une scène de l'animé.

Pour ce qui est des fautes, oui il y en a beaucoup. Je te conseille de télécharger "Antidote" C'est un bon correcteur d'orthographe, et il me semble ( si tu veux que je tente de te l'envoyer par mail), que j'ai encore le programme d’installation et tout ça :3

Bref, je n'arrive pas trop trop à me décidé, je te dirais que si je  te valide tu devra faire très attention aux fautes d'orthographes parce que je vais t'avoir à l'oeil è3é ♥

Enfin de compte : Tu es Validé, je te place dans le groupe des Noble et t'ajoute ton rang.

Dès lors tu peux :
→ Créer une fiche de Relationship & RPs pour que l'on suive l'évolution de ton personnage.
→ Faire une demande RP.
→Demandé à avoir un toit dans la section approprié ♥ ( tu l'as déjà je crois :DD )
→ Et recensé ton avatar ♪

Ton code était le bon, il est d'ailleurs validé !
Bon jeu parmi nous Monsieur Trancy



Alexandra's Voice


Comme je suis une Chanteuse et que je le vaux bien, j'écris en hotpink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alois Trancy
avatar
Mad Earl



Messages : 4
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Présentation d'Alois Trancy   Jeu 20 Juin - 15:53

Merci beaucoup :3 encore désolé pour les fautes sa ne se reproduira plus, j'espère passer du bon temps sur ce forum encore merci à tous, attention j'arrive !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation d'Alois Trancy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation d'Alois Trancy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Butler :: Secondly :: Présentation :: Fiches validées :: Nobles-