AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   Mer 18 Avr - 12:45

Aah les humains, jamais je ne pourrais les comprendre, je pense. Ils sont tellement énigmatiques, ces petits êtres qui ne sont en fait que d’infimes poussières dans ce monde tout aussi mystérieux. Comment expliquer qu’ils fassent tout un fromage pour un malheureux fait qui ne devait pas arriver ? Je ne pensais pas que, juste en bousculant malencontreusement une personne, celle-ci me ferait tout un discours sur les bonnes manières et comment respecter autrui. Je devais avouer que c’était plutôt amusant de voir cette personne me faire toute une leçon, tout cela avec un air sérieux … Franchement, je ne voyais pas du tout la nécessité de me faire ce si long discours, étant donné que je ne l’avais strictement pas du tout écouté. Et puis, ce n’était pas comme si je l’avais presque tué non plus … Les humains sont très étranges oui, tout comme leurs manières de faire.

Et si je recommençais à bousculer d’autres personnes ? Peut-être celles-ci feraient pareil que la précédente, en me parlant comme si je venais tout juste de naître. Cela serait très amusant d’ailleurs ! Mais bon, même si j’en avais une très grande envie, je devais tout de même bien me tenir, même en ville. Je devais montrer mon statut de jeune noble venue de France, et non ma façade grande gamine écervelée. Même si je trouvais que faire la femme noble m’ennuyait plus qu’autre chose. Cependant, si je voulais bien me mêler au monde des humains, il fallait que je fasse cela, même avec ennuie. Je devais surtout passer inaperçue.

J’avais entendu parler qu’il y avait quelque chose qui allait se dérouler dans le quartier Indien aujourd’hui. Je m’étais alors permis de m’y rendre, enfin je dis ça … Mais je fais bien ce que je veux, dans ce domaine. Ce n’est pas comme si j’avais des personnes pour me surveiller. Seulement si j’en avais, je pense qu’ils seraient déjà tous morts. Je ne peux pas supporter que quelqu’un me donne des ordres, des interdictions, et ce genre de chose. Surtout si cela venait d’êtres humains. Oh non, ça n’aurait pas été possible, du tout ! Je me demandais bien ce qui allait y avoir comme évènement dans ce quartier, car aux premiers abords, il n’y avait rien de spécial. Peut-être n’était-ce qu’une simple rumeur … Tant pis, je ne serai pas venue pour rien quand même. Je n’avais encore jamais été et visité ce quartier avant, surtout que cela ne fait pas bien longtemps que je suis sur Terre … Peut-être un mois ? C’est le grand maximum.

Je devais dire que ce quartier m’était totalement inconnu ; je ne savais même pas qu’il existait avant aujourd’hui. Comme on dit, on en apprend chaque jour … Et là c’est tout à fait le cas. Mais je me méfiais tout de même, on ne sait jamais sur qui l’on peut tomber. Surtout en ces temps peu glorieux, ma foi. Je ne suis pas arrivée sur Terre au bon moment je crois bien. Mais comme ça, j’ai pu trouver une occupation pour passer mon temps, surtout de nuit. Et puis de ce fait, je rends hommage à ma race, à mon rang, même si j’en suis un peu dégoûtée de l’être sur cette planète. Tel un ange de bonne conscience, je reste à l’écoute de mes confrères et j’essaye de faire régner la paix dans ce monde de fous. Enfin, j’ai bien dis j’essaye. Car seule, je ne peux presque rien faire, et je ne peux pas me permettre de tuer un tas de gens, déjà qu’il y a beaucoup de victimes. Je me demande d’ailleurs s’il y en a d’autres, comme moi, dans cette ville …

Tout en pensant à tous ces détails, je marchais dans les rues du quartier Indien, en regardant à droite à gauche, voir ce qui se passait pendant ce temps-là. Certaines personnes me regardaient bizarrement d’ailleurs ; ils devaient se demander ce qu’une noble comme moi pouvait bien faire dans ces quartiers. Quoi, ils n’avaient jamais vu quelqu’un observer les quartiers de la ville ?! Ce qu’ils pouvaient m’agacer, ces humains … C’est alors qu’en tournant la tête pour fuir les regards qui me rendaient plus que folle de rage, je bousculai quelqu’un, une personne. Personne, de nous deux, n’était tombé, heureusement. Il n’y avait juste que mon sac qui était au sol, et quelques objets qu’il contenait étaient éparpillés autour de lui. Je n’eus pas le réflexe de regarder la personne que j’avais malencontreusement bousculée, mais je me précipitai pour ramasser mon sac. Mon revolver … lui aussi était sorti du sac ! Dès que je l’eus vu au sol, je l’attrapai aussi vite et le rangea immédiatement. Je me sentais un peu mal à l’aise, enfin je pense que c’était cela … J’espérai juste que la dite personne qui était toujours là ne l’avait pas vu. Sinon, il y avait des chances que des doutes s’installent … J’essayai de ne pas faire attention à cela et je regardai alors l’inconnu que j’avais heurté. C’était un jeune homme, ayant sûrement des origines autres qu’anglaises. Je lui souris alors, et m’adressai à lui avec un ton assez naturel, enfin j’essayais …

« - Excusez-moi pour la bousculade, j’avais un peu la tête ailleurs je dois l’avouer … Vous n’avez rien j’espère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   Dim 22 Avr - 13:43

Voici déjà deux petits mois que j'avais quitté le Bengale pour revenir en Angleterre. Cette Terre m'avait manqué, ainsi que les différentes personnes que j'avais eu l'occasion de rencontrer lors de mon premier voyage dans le but de ramener avec moi ma nourrice, qui à tout de même préférée rester ici. J'avais donc élu domicile à Londres, dans le Manoir des Phantomhive pour une durée indéterminée, avec mon très cher majordome.

Manoir que j'eus quitté ce matin même, dans le but de découvrir un quartier dont je ne connaissais rien encore ; pourtant, les gens qui m'en ont parlé m'ont annoncé que de nombreuses personnes, venant de mon pays avaient élu domicile ici, à cause d'une pauvreté bien trop importante. Pourtant, la royauté au Bengale s'occupe bien d'eux, dans la logique des choses... Enfin, ce n'est pas moi qui m'occupe des problèmes d'économie et de pauvreté, je laisse de loin mes courtisans le faire à ma place. Pas très bonne image de moi-même vis à vis de mes sujets, mais je n'étais pas le roi, donc je n'allais pas non plus me fatiguer à sa place.

Arrivé au quartier indien, j'ai rapidement constaté que la moitié des gens ici étaient des gens tout droit venu de chez moi. C'était impressionnant... A ne jamais sortir de mon palais pour visiter les rues en dehors de chez moi, j'avais étais incapable de poser des mots sur ce qui s'y passait. Là, j'étais fixé, et de loin également. Leurs vêtements n'avaient rien à voir avec les miens, ni même la robustesse de leurs corps ; ils étaient pour beaucoup aigris, avec le teint très pâle... Chose étrange pour des Indiens. Passons ce genre de détails ; de toute façon, je ferais en sorte à mon retour chez moi de poser des conditions avec mon père, le roi, pour qu'il leur apporte l'aide nécessaire.

En longeant les rues, détaillant du regard les habitations, ou les gens qui y vivaient, parfois, quelques soupires m'échappaient. C'était honteux de faire vivre des gens dans de telles demeures, même un chien est mieux logé. Je n’hésiterais pas à aller me plaindre, de toute façon ; mon statut m'aidera dans ce genre de situation, je n'ai donc rien à craindre.

Plongé dans mes pensées, je n'avais pas vue que quelqu'un se dirigeait droit sur moi, et inversement ; nous nous rentrons donc dedans de plein fouet. Oh, pas assez pour que l'un de nous deux se casse la figure au sol, mais assez pour me sortir de mes pensées. Le sac de la personne face à moi était au sol, ouvert, avec le contenant au sol. Prince ou non, j'ai étais appris correctement, et je me suis rapidement baissé pour l'aider à ramasser, parce que j'y étais bien pour quelque chose dans notre impact.
Quelle ne fut pas ma surprise en voyant un pistolet... Levant les yeux vers cette jeune femme qui s'adressait à moi, je gardais une expression neutre, alors qu'au fond de moi, c'était toute autre chose ; j'avais vraiment peur d'être tombé sur quelqu'un de dangereux, du moins, dangereuse.

Elle ramassa rapidement son arme, et moi, je me redressais, frottant un instant le genou que j'avais posé au sol pour m'appuyer. Les bras le long du corps, je m'incline en direction de la jeune femme que j'ai bousculé, quelques mèches de mes cheveux tombant sur mon visage. La gravité, sans doute...

- " Je vous pris d'accepter mes plus plates excuses. J'espère sincèrement ne pas vous avoir fait de mal. "

Et je me redresse, mes yeux légèrement bridés, et de couleur jaune fixant les tiens, à un opposé totale ; ta peau est claire, la mienne est cuivrée. Tes yeux bleus, les miens jaunes. Des cheveux blancs, et moi, des cheveux noirs ébène. Lune et Soleil. Nous n'avions rien en commun, c'était certain. Et ce revolver, caché dans ton sac... Malgré lui, je réussirais à savoir ce que tu caches.


Dernière édition par Soma Asman Gadal le Dim 6 Mai - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   Mar 24 Avr - 15:37

J’avais l’impression que tout le monde autour de nous nous regardait, nous scrutait. Comme si nous étions des êtres inhumains, comme si nous étions … J’étais inhumaine, je suis inhumaine. Contrairement au jeune homme qui se tint devant moi. Lui, était un humain, je le sentais très bien. Je ne me trompe jamais sur ce genre de détails, important en somme. Cela serait le comble pour un ange de ne pas pouvoir reconnaître un être mortel ou immortel. Cela serait comme si, nous servions à rien, oui. La chose qui est magique, pour moi, c’est de se sentir supérieure à cette race que je déteste, l’être mortel, l’humain. Je me demande bien comment on a pu créer ce genre d’individu, franchement. A part être bruyant, il ne sert strictement à rien. Les humains, ces êtres tels d’infimes poussières dans le monde infini, pourquoi ne puis-je pas les aimer ? Cette question me trotte dans la tête depuis un long moment, très long moment même. Depuis que je suis arrivée sur Terre, à vrai dire.

- " Je vous pris d'accepter mes plus plates excuses. J'espère sincèrement ne pas vous avoir fait de mal. "

Je l’excusais tout naturellement, après tout, ce n’était pas vraiment de sa faute si nous nous étions bousculés comme cela. Ce n’était pas de la mienne non plus. C’était à cause de ce quartier, oui. Il avait tellement attiré notre attention sur lui, que nous ne regardions pas où nous marchions. Et c’est ainsi que nous nous sommes littéralement rentrés dedans. Voilà, tout s’explique maintenant ! Je souriais au jeune homme devant moi, que je trouvais plutôt gentil et aimable. Du moins, c’est ce que je constatai en écoutant sa voix. Mais bon, je n’allais pas me fier aux apparences dès le début, on ne sait jamais. Les apparences sont trompeuses, parfois.

J’en suis un bel exemple, d’ailleurs. En reparlant de cela, j’ai bien eu l’impression que le jeune homme ici présent avait remarqué la présence de mon arme. J’étais dans de beaux draps maintenant ! Du moins, il n’avait pas l’air de trop en tenir compte, à mon avantage. Tant mieux, pour moi. Du moment qu’il n’en parle pas, tout va bien. Tout ira bien même ! Et il ne faut pas que je dévie la conversation sur un sujet qui pourrait être en rapport avec mon revolver. Oui, il ne fallait surtout pas.

« - Non je n’ai rien. Et puis vous n’avez pas besoin de vous excuser, ce n’est pas vraiment de votre faute, après tout … »

Tout en parlant, je fis un léger sourire, essayant de cacher ma certaine angoisse du détournement de sujet que je pourrais sûrement causer. Oui, ce n’est pas que je ne sais pas ce que je dis, mais j’ai la fâcheuse tendance à dire tout ce que je pense. Et cela, ce n’est pas bon du tout, surtout pour le moment. Je me concentrais sur ce que je pourrais dire, quelque chose qui n’avait pas de risques, oui. Il fallait que je tienne en compte mon statut de noble jeune fille, c’était sûrement une solution. Après tout, il faut bien que ce cher rôle dans la société soit en ma faveur, parfois.

« - Je suis tout de même ravie de vous rencontrer, mon cher. Je me nomme Crystal Nightmare. Permettez-moi de vous demander votre nom, monsieur ? »

J’avais envie de dire que j’étais noble, mais bon … Je ne savais pas trop comment le dire. Je n’avais jamais encore parlé avec des gens. Enfin si, mais je n’avais pas eu l’occasion de me présenter. Je le lui dirais peut-être ensuite, après avoir su qui il était. J’avais l’étrange impression que cette rencontre n’était pas comme les autres … Même si mon interlocuteur était un humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   Jeu 26 Avr - 10:19

Bien entendu, tous les regards des gens qui traînaient dans la rue où nous étions nous regardaient. Il te regardaient avec de grands yeux surpris ; non pas que tu ai une arme, non ; personne n'avait eu l'occasion de poser ses yeux dessus. Par contre, la personne dans laquelle tu es rentrée leurs semblait bien plus importante. Ils n'avaient pas réellement tord, mais je n'étais pas de ces nobles qui se pensaient supérieur, non, bien loin de là. J'étais seul, mon majordome étant absent, je n'aurais pas pu faire grand chose, de toute façon. Et je n'étais pas en danger, là. si ? Non, bien sur que non.

C'est le sourire aux lèvres que je t'écoute parler. ainsi, tu veux connaître mon identité. Mm... Je ne sais pas si tu mérite de savoir qui je suis. Non, bien évidemment, je vais te le dire. Par ailleurs, un petit rire s'échappa hors de ma gorge, dévoilant ma dentition parfaite, de couleur étincelante, alors que je fermais un instant les yeux, pour par la suite poser ma main droite au niveau de mon coeur, et m'incliner face à toi, avec respect.

- " Enchanté de vous rencontrer, Crystal. Laissez moi me présenter à mon tour ; Soma Asman Gadal, Prince du Bengale. Pour vous servir, lady. "

Et je me suis redressé, donnant un léger coup de tête sur le coté dans le but de retirer une mèche de mes cheveux tombant devant l'un de mes yeux. Je te regarde fixement, mes iris jaunes plongeant dans les tiennes de couleur rouges. Mes dents vinrent attraper la peau dans l'intérieur de ma joue, de manière discrète, tout de même. Quelque chose me trottait en tête... Tu n'étais certainement pas indienne, non, bien loin de là. La simple couleur de tes cheveux, de ta peau et de tes yeux l'affirmait. Tu était anglaise, alors ? Il y avait bien plus de probabilité que ce pays soit le tien, du moins, je pense... Les français, les allemands... En général, tous les européens se ressemblent. Du moins, c'est ce que l'on m'à dis...

Bref, de toute façon, cette question n'à pas lieu d'être ; je n'ai jamais fais de différence entre deux personnes juste à cause de ses origines. Le seul favoritisme que je suis capable de faire, c'est en fonction de sa personnalité ; si elle est bonne ou mauvaise. La preuve, j'adore ciel, alors qu'il est anglais, avec un caractère de chien. Mais dans le fond, il à souffert énormément, et c'est quelqu'un de bien. Bien que le seul appuie qu'il ai est sa confiance en lui-même, et en son majordome. Brr... Rien qu'en pensant à ce démon, mon dos est parcouru d'unn long frisson ; mon Aghni est tellement plus charismatique et attentionné~

- " Autrement... je peux vous aidez ? C'est le quartier des étrangers, que faites-vous ici ? "

C'est la question qui me trottait dans le cerveau depuis que mes yeux s'étaient posés sur toi. Non, mais c'est vrai quoi... Qu'est-ce qu'une jeune femme, aussi belle fait ici, seule ? Alors que bon nombre de pervers ici courent les rues... Ahah, oui, le charme indien. Tout le monde n'à pas eu droit à une notion de respect lorsqu'il était plus jeune, mais enfin bref, nous passerons ce genre de détail.

Puis un détail me revint en tête, une lumière éclairant mon cerveau si brillant ; ton arme... Oh, non, tu ne voudrais pas...? Mon dieu, cette simple idée me glace le sang. Quelqu'un d'ici t'aurait-il fait du mal ? Même si certains ont commit les pires crimes, ils ne méritent pas la mort. Ils ne méritent pas de s'éteindre tranquillement alors qu'ils ont brisés des vies, des familles. Ils ont apportés la mort. Ils méritent simplement de mourir, enfermés jusqu'à la fin de leurs jours, sans personne pour leurs parler.

Je fini par soupirer, tout en attendant ta réponse, qui sans doute n'arrivera pas ; tu pourra toujours continuer ta route à coté de moi, sans même me répondre. Quoi que ce serait surprenant, vue que tu as, sans même m'avoir demandé mon avis, acceptée de me donner ton nom.

Quelque chose qui est loin d'être clair se trame... j'en toucherais deux mots à Ciel et à Sébastian.


Dernière édition par Soma Asman Gadal le Dim 6 Mai - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   Ven 27 Avr - 14:52

- " Enchanté de vous rencontrer, Crystal. Laissez moi me présenter à mon tour ; Soma Asman Gadal, Prince du Bengale. Pour vous servir, lady. "

Un prince disait-il … S’il ne me l’avait pas dit, je ne pense pas que j’aurai pu penser qu’il soit de ce rang. Est-ce pour cela que tout le monde me regardais bizarrement comme ça ? Parce que j’avais bousculé leur prince ? C’était peut-être pour cela, mais bon, je ne voyais quand même pas l’intérêt de me regarder de la sorte. On aurait dit qu’à leurs yeux j’étais une sorte de monstre tout droit sorti des contes de fées pour enfant. Non, j’en fais peut-être un peu trop là, je devrais cesser de penser à cela et me concentrer sur les paroles du jeune homme, dont je connaissais maintenant l’identité.

Je pense que mon air un peu surprise de vit, n’essayant pas de le cacher non plus. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on peut rencontrer une personne dite prince, surtout que cette notion m’échappais complètement. Mais je pense qu’il respectait bien son rang, s’étant incliné pour se présenter à moi. Sur ça, je ne pouvais pas dire grand-chose, et je n’avais rien à dire, normalement. Comme si moi, je devais commencer à reprocher des choses aux autres nobles … Moi-même je ne respecte pas certains détails concernant la noblesse de ce monde, alors je serai en mauvaise position si je venais à mettre mon grain de sel.

- " Autrement... je peux vous aidez ? C'est le quartier des étrangers, que faites-vous ici ? "

Il me demandait ce que je faisais ? Et bien, je ne faisais rien de mieux que découvrir, ce nouvel endroit qui m’avait quelque peu intrigué. Après tout, je devais bien m’occuper, pendant ces longues journées, même si mon rang m’interdisait de faire certaines choses. Je trouvais cela idiot même, mais bon, il fallait bien que je soigne mon image si je voulais être prise au sérieux dans ce monde.

Je devais avouer que, je ne savais pas trop comment répondre à sa question. Car j’avais un peu peur de déborder du sujet, et dire des choses qui n’avaient strictement rien à voir. Mais je devais garder la tête haute. Après tout, j’étais bien plus supérieure que tous ces petits humains réunis. Même si je n’avais pas tous mes pouvoirs, mais encore une grande partie. Je pris une profonde inspiration, et décida de me lancer, pour le meilleur et pour le pire.

« - Et bien, j’avais entendu parler de quelque chose qui allait avoir lieu dans ce quartier, donc je suis venu. Et puis, je viens juste d’arriver dans cette ville, j’avais envie la visiter, donc j’ai saisi l’occasion pour venir ici. »

Je regardais alors autour de moi. C’est vrai, au début, j’étais venu car plusieurs personnes disaient qu’il y aurait quelque chose dans ces rues du quartier Indien. A priori, pour l’instant, rien ne se passait. C’était calme, enfin, il y avait une ambiance citadine, des personnes qui parlent, ou encore des enfants qui s’amusent. Rien de plus. Ce n’était peut-être qu’une rumeur, après tout. Il fallait sûrement entendre encore un peu de temps.

« - Vous êtes prince vous dites ? Jamais je ne l’aurai deviné si vous ne me l’aviez pas dit. Cela fait longtemps que vous êtes à Londres ? »

Bizarrement, j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur ce jeune Soma. Il avait quelque chose d’intriguant, et de plus, il avait l’air sociable. Et puis, discuter avec des gens de ce pays, ça allait bien au début, mais à force, c’est lassant. Nan, discuter avec des personnes d’autres origines, je trouve cela … différent, très différent même. Mais bon, c’était juste mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   Sam 5 Mai - 23:29

Quelque chose qui allait se dérouler dans le quartier...? Oulà, non, on à dû très mal te renseigner, ou alors, c'est toi qui à mal compris. Même si je n'étais pas dans mon pays, j'aurais forcément était le premier au courant, comme à chaque fois que je viens ici. Mais à ce que je sais, le prochain grand évènement aura lieu dans un peu moins de deux mois... Et les préparatifs n'étaient pas nécessaires, il n'y avait donc aucunes raisons de tout commencer maintenant. M'enfin... On devrait couper la langue de certains indiens, dans le but de les faire taire une bonne fois pour toute, pour les empêcher de dire des bêtises à longueur de journée, qui ternissent déjà la mauvaise réputation que nous avons dans votre pays.

- " Allons bon... Non, je ne suis au courant de rien, en tout cas. Quelqu'un à sans aucuns doutes dû vous raconter des salades... "

Et c'était bien triste en tout cas. Tu t'étais très certainement déplacée ici dans le but de te divertir, et il n'y à rien, alors que tu aurais pu occuper ton après-midi autrement, plutôt que de te déplacer ici pour rien. C'est bien regrettable.
Je fini par secouer le visage, en m'approchant encore un peu plus de toi. Il fallait que je vois si tu étais sincère, et à ce que j'ai appris au coté de mon merveilleux majordome, c'est qu'un regard sincère, que la personne soit bonne ou mauvais, ne trompe jamais.
Je me suis donc approché de toi, lentement. Il n'y avait aucunes raisons pour que tu recule, je n'avais pas le visage d'un pervers, et puis... Si le contraire aurait-été vrai, j'aurais était un pervers tout foutrement séduisant. Eheh.

J'avais fini par soupirer, avant de glisser mes doigts à travers mes cheveux ébènes. J'étais toujours aussi perturbé par ce que je venais de voir tomber de ton sac. Mais je n'en laissais rien paraître, il ne valais sans doute mieux pas. Non seulement parce que j'étais humain, et en plus, j'étais seul. Je n'étais pas de ces démons, anges ou shinigamis, et en plus, pour couronner le tout, mon tendre majordome n'est même pas là. Pour une fois que j'ai de quoi être "libre", il faut en plus que je me tienne à carreaux. Erm... Faut pas trop m'en demander non plus.

- " Je sais bien que nous ne nous connaissons pas, et que vous avez sans aucuns doutes des choses à faire, mais si vous voulez, je peux vous présenter à des gens ici, de confiance, à qui vous pourrez vous adresser dès que vous ne serez pas sur de quelque chose... "

Après tout, je pense que c'était la seule chose que j'étais capable de faire, pour me prouver que je n'étais pas comme les autres gens de mon origine. Alors que j'étais un prince, pourtant. Mais enfin... Il y à des gens malhonnêtes partout, et des connards également, faute d'utiliser un autre terme, je m'en excuse par ailleurs.

Tu avais fini par accepter, et moi, heureux, j'ai commencé à marché prêt de toi. Allons bon... Certainement que tu avais trouvé l'arme, ou je ne sais encore quelle autre connerie. Connerie et films que je me fais, dans le seul but de me rassurer. Quel trouillard je suis, hihi...

- " Vraiment ? Pourtant, mes vêtements et mes bijoux indiquent à tout le monde qui je suis, même aux personnes qui ne connaissent rien à mes origines... Mais enfin, sans vouloir me vanter, ni autre, je pense que c'est visible... "

Après, je dis ça, parce que FORCEMENT, moi, je sais qui je suis, et quel est mon statut... Mais c'est vrai, qu'avec un peu de recule, et en essayant de me metter à la place des autres gens, ce n'est peut-être pas visible... Mais enfin, bref, ce n'est pas très important après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsque deux nobles se rencontrent, ça fait quoi ? [PV Soma ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Organigramme] MJs, qui fait quoi!
» Ça fait quoi, 6 ans ? (PV Cornelya)
» Pour les frères tombés, wesh... On fait quoi pour eux?
» /!\. On fait quoi a l'infirmerie ?? O_o
» [FB] Croiser le fer avec un pirate ça fait quoi ? Mal...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Butler :: RPs abandonnés / terminés-